Proclamée par les Nations Unies en 1993, la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse se tient le 3 mai et permet de rappeler chaque année les principes fondamentaux de la liberté de la presse. C'est également l'occasion de rendre hommage aux journalistes ayant péri dans l'exercice de leur métier.

Outre la conférence organisée par l'UNESCO à Riga du 2 au 4 mai, de nombreux évènements, conférences et célébrations sont organisés tout autour du globe, cette année sur le thème "Donnons du souffle au journalisme ! Vers une meilleure couverture de l'information, l'égalité des genres et la sécurité des médias à l'ère du numérique". En France, Reporter Sans Frontière organise à Paris un "Concert pour la Liberté" à partir de 17 heures, place de la République. 

Côté web, le .PRESS bénéficie d'une belle promotion à cette occation, avec un tarif ramené à 14€ H.T. par an pour toute création de domaine avant le 31 mai 2015. Le .NEWS entrera quant à lui en phase Sunrise dès le 5 mai, une autre belle occasion de marquer votre soutien à la liberté de la presse !

Enregistrer un .PRESS ? :

.PRESS


Afin de nous adapter au mieux à vos usages de l'hébergement IaaS, nous avons repensé et simplifié notre grille tarifaire.

Disponible à partir d'aujourd'hui (19/02/2015), cette nouvelle offre vous permet de réaliser des économies substantielles par rapport aux tarifs actuels (entre 15% et 40% en fonction de vos usages).

Les réductions ne seront pas linéaires : si le coût en crédits de l'IPv4 est légèrement augmenté, celui associé aux disques, à la RAM ou aux CPUs bénéficie de fortes baisses.

Autre point : la limite de consommation de bande passante sous laquelle vous n'êtes pas facturée passe de 500Go à 2To par compte et par mois.

D'une manière générale, les serveurs utilisant le plus de ressources bénéficieront le plus de ces réductions.

Nous vous invitons à consulter notre nouvelle grille tarifaire et à contacter notre équipe support en cas de doute.

Voici quelques exemples de la baisse des tarifs (en € HT), sur la base d'un pack de 2 millions de crédits :

  • 1 CPU + 1Go de RAM + 20Go de disque + 1 IPv4 : de 13,31€ (264 crédits/heure) à 11,49€ (228 cr/h) par mois, soit 13% de baisse
  • 2 CPU + 2Go de RAM + 50Go de disque + 1 IPv4 : de 25,60€ à 19,96€ par mois, soit 22% de baisse
  • 4 CPU + 4Go de RAM + 200Go de disque + 1 IPv4 : de 55,94€ à 41,43€ par mois, soit 26% de baisse

La baisse est encore plus sensible si vous choisissez de créer un serveur en Ipv6 seulement:

  • 1 CPU + 1Go de RAM + 20Go + 1 IPV6 vous coûtera 7,96€ par mois

Le coût des packs de crédits reste, pour sa part, inchangé et dégressif, et si vous avez récemment fait l'acquisition de plusieurs millions de crédits, pas d'inquiétude : vous en consommerez juste moins par heure à configuration équivalente.


Si vous utilisez Gandi Server, nous vous invitons à mettre à jour le paquet "gandi-hosting-vm2", dont la nouvelle version 2.5-1 contient de nombreuses améliorations pour les plateformes Xen et HVM.

Vous retrouverez dans le changelog ci-dessous (en anglais) tous les détails de cette mise à jour. En résumé, vous pourrez remarquer les améliorations suivantes :

  • Correction d'un bug qui provoquait la création de fichiers à la racine (cf. swap et untar dans le changelog)
  • Amélioration des temps de démarrage (liée à la correction du bug)
  • Meilleure configuration des interfaces réseau
  • Meilleure prise en compte des variables de configuration

Suivez ces instructions pour télécharger et installer la nouvelle version sur votre système :

Sur Debian / Ubuntu

sudo apt-get update

sudo apt-get install gandi-hosting-vm2

Sur Fedora / RedHat / CentOS

sudo yum update gandi-hosting-vm2

Sur Mandriva / Mageia

sudo urpmi gandi-hosting-vm2

Ensuite, copiez les nouveaux fichiers de configuration ou intégrez les changements nécessaires en comparant vos fichiers aux nouveaux installés par le package.

Pour obtenir la liste, vous pouvez utiliser la commande suivante :

Sur Debian / Ubuntu

find /etc -type f -iname "*.dpkg-dist"

Sur les distributions qui utilisent "rpm"

find /etc -type f -iname "*.rpmnew"

Avec cette nouvelle version, la configuration de l'interface principale eth0 n'est plus faite via DHCP par défaut. Si vous voulez garder une configuration via DHCP, il vous suffit d'enlever le nom de l'interface dans la variable CONFIG_NODHCP dans le fichier ''/etc/default/gandi'' (ou ''/etc/sysconfig/gandi'' suivant votre distribution).

Vous obtiendrez donc :

# /etc/default/gandi ou /etc/sysconfig/gandi

CONFIG_NODHCP="eth0" # pour desactiver DHCP sur les interfaces listées

Ou alors :

# /etc/default/gandi ou /etc/sysconfig/gandi

CONFIG_NODHCP="" # pour activer DHCP sur toutes les interfaces, dont eth0

En cas de souci, n'hésitez pas à contacter le support ou à rejoindre nos équipes et d'autres utilisateurs sur le réseau IRC Freenode, dans le salon #gandi.

CHANGELOG

  • Resize: fixing device name when resizing main disk on hvm
  • Use CONFIG_* we need to source the default file in gandi-mount initscript.
  • If device is swap, do not try to untar configuration from it. This speeds up boot in some cases.
  • Do not show error on link up if iface is not ready.
  • Link up the net iface in all cases.
  • Route IPv4 using the first net iface available.
  • Fix default route configuration.
  • Use detected version of ip command everywhere.
  • dhclient does not rewrite the resolv.conf file when attaching a dhcp-enabled interface, CONFIG_NAMESERVER is checked.
  • SSH management key has been removed from images and from the package.
  • Re-add action for variable CONFIG_SYSCTL

IRC fait partie intégrante de la culture chez Gandi. Notre serveur IRC interne est le lieu de la plupart de nos discussions, et ceux qui ont tenté de nous faire migrer vers une nouvelle plateforme de chat se sont bien vite vu opposer une résistance féroce.

Au delà de notre IRC interne, nous avons également plusieurs chans publics, que nous ne mettons pas forcément en avant : #gandi-mail et #gandi-hosting sont actifs sur Freenode depuis plusieurs années.

Pendant très longtemps, le chan #gandi sur Freenode a été protégé par mot de passe, réservé à un usage interne (il nous fallait bien un endroit pour échaffauder nos plans de conquête du monde ;)).

Nous avons décidé de changer cela !

Welcome to #gandi

Nous avons déplacé nos discussions internes vers un autre chan et supprimé le mot de passe : #gandi est donc à présent ouvert à tous ! \o/

Si vous avez déjà un client IRC installé, cliquez ici, ou utilisez ces paramètres pour configurer votre client :

Server: irc.freenode.net
Port: 6667 (SSL Port: 6697)
Channel: #gandi

Si vous n'avez pas de client IRC, vous pouvez utiliser le webchat de Freenode.

Si IRC n'est pas un canal de support client officiel (le système d'ouverture de ticket restant à ce jour le moyen le plus efficace pour vous aider) vous trouverez néanmoins sur #gandi de nombreuses personnes qui pourront répondre à vos questions : équipes techniques, agent du support mais également clients et amis. C'est généralement un moyen très rapide d'obtenir une réponse à vos questions.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le dépôt Git relatif à la communauté Gandi sur Github.

We <3 Freenode

Freenode permet aux organisations et communautés du logiciel libre et open source de communiquer, et nous sommes heureux de les soutenir en leur fournissant nom de domaine et certificat SSL depuis 2011.


Un an après leur sortie, nous avons fait évoluer nos réseaux privés virtuels pour en rendre l'utilisation encore plus facile. Il vous était déjà possible de créer vos réseaux et d'isoler vos serveurs en configurant manuellement vos systèmes et interfaces réseaux, grâce à la nouvelle mouture de VLAN, vous pourrez désormais créer vos réseaux privés directement depuis l'interface d'administration ou via Gandi CLI.

Il vous suffit de choisir un datacenter et de définir un nom pour créer un réseau privé virtuel, puis d'associer des interfaces réseau privées aux serveurs de votre choix. Les interfaces et serveurs seront configurés automatiquement et pourront communiquer entre eux sans besoin de configuration additionnelle. Par défaut, les adresses IP seront automatiquement attribuées par la plateforme, mais vous pouvez également configurer le masque de sous-réseau et la passerelle si vous le souhaitez.

Un cas commun pour l'utilisation des réseaux privés est d'isoler un ou plusieurs serveurs publics (par exemple, une application web) d'un serveur ou cluster de base de données, n'exposant à Internet que les serveurs applicatifs. Ces interfaces privées peuvent avoir jusqu'à 200 MBits/s de bande passante, rendant les connexions privées plus rapides que les connexions publiques.

Suivez les tutoriels disponibles sur notre wiki pour créer votre premier VLAN dès aujourd'hui :


Suite à l'annonce de la faille de sécurité Ghost, nous vous recommandons vivement de procéder à la mise à jour de vos serveurs en installant les paquets mis à votre disposition par les éditeurs de votre distribution.

Cette faille, qui affecte depuis novembre 2000 la bibliothèque glibc utilisée sur la plupart des distributions Linux et d'autres variantes d'Unix, est très sérieuse, puisqu'elle permet l'exécution de code à distance.

Nous nous assurons de la mise à disposition des paquets correctifs au plus vite sur mirrors.gandi.net

Sont d'ores et déjà disponibles les correctifs suivants :

Nous tâcherons de mettre cette liste à jour au fur et à mesure que les différents éditeurs publieront leurs correctifs.

Si vous êtes client Simple Hosting, nous vous recommandons de redémarrer votre instance.


Avec plus de 400 nouvelles extensions déléguées (portant à plus de 500 le nombre d'extensions de domaine que nous proposons), notre implantation en Asie, le lancement de Gandi CLI, un nouvel outil de suivi de l'état de nos services, un moteur de recherche de nom de domaine qui vous suggère les extensions les plus pertinentes, l'enrichissement de notre offre d'hébergement avec notamment notre nouvelle plateforme HVM, l'année 2014 a été une grosse année pour nos équipes.

Nous avons également travaillé dans l'ombre à de nombreux projets, qui verront le jour en 2015. De nouveaux arrivants, une nouvelle version de notre site web, une offre hosting repensée, toujours plus de nouvelles extensions, des projets et des évènements soutenus, l'année qui démarre s'annonce tout aussi riche.

Depuis 2000, nous avons grandi et progressé, grâce à votre soutien et vos nombreux retours. N'hésitez donc pas à nous contacter pour nous faire part de vos idées et de vos attentes, nous sommes toujours ravis d'échanger avec vous.

Nous vous souhaitons pour cette année (et les suivantes) de nombreux projets et de belles réussites, auxquelles nous espérons contribuer autant que vous contribuez à la nôtre.

Bonne année 2015 !


L'année 2015 va arriver, avec son lot de changements, comme chaque nouvelle année. Celui qui nous intéresse ici est la modification concernant la TVA applicable aux achats d'un service "électronique" (comme un nom de domaine par exemple) effectués par les résidents européens.

Pour faire court : les personnes ayant leur domicile ou leur résidence habituelle au sein de l'Union Européenne devront régler ces services électroniques (veuillez comprendre « services dématérialisés », lien comprenant la liste en bas de billet) en appliquant non plus la TVA du pays de l’Union Européenne où le vendeur est établi (en pratique où ils achètent le service), mais la TVA de leur pays de résidence (pays de consommation du service). Les règles de territorialité relatives aux achats effectués par les entreprises européennes qui ont un numéro de TVA intracommunautaire (principalement les sociétés) restent inchangées.

Évidemment, si l'on vous en parle, c'est parce que les produits Gandi (à l'exception des t-shirts actuellement) sont concernés par cette mesure.

Quelques exemples concrets : en France, la TVA est de 20%, en Espagne de 16% et au Danemark 25%.

Si un client français achète un nom de domaine à 10€ HT à une entreprise basée en Espagne, il paiera alors 12€ TTC (10€ + 20% de TVA française). Un client danois, qui achètera un domaine au même prix HT dans la même société espagnole devra, lui, s'acquitter d'un prix TTC de 12,50€ (10€ + 25% de TVA danoise). Enfin, un client espagnol paiera, lui, 11,60€ TTC (10€ + 16% de TVA espagnole).

Veuillez noter que cette mesure ne concerne que les "prestations de services de télécommunication, radiodiffusion et télévision et autres services en ligne" tels que définis par la Directive TVA. Ne seront ainsi pas concernés par la réforme les ventes « à distance » de biens physiques sur Internet (vêtements, etc.).

Sachez également que les ventes de services électroniques à des personnes qui résident dans des pays non-membres de l'UE ne seront pas soumises à la TVA européenne (export), même si ces pays sont dans l’Europe géographique (comme la Suisse, par exemple).

 

Si vous souhaitez visualiser la liste des différents taux de TVA en Europe, veuillez cliquer ici (document en PDF) ou là (site web).

Liste indicative des services fournis par voie électronique concernés :

  1. Fourniture et hébergement de sites informatiques, maintenance à distance de programmes et d'équipement.
  2. Fourniture de logiciels et mise à jour de ceux-ci.
  3. Fourniture d'images, de textes et d'informations, et mise à disposition de bases de données.
  4. Fourniture de musique, de films et de jeux, y compris les jeux de hasard ou d'argent, et d'émissions ou de manifestations politiques, culturelles, artistiques, sportives, scientifiques ou de divertissement.
  5. Fourniture de services d'enseignement à distance

Nous avons mis en ligne un nouvel outil de statistiques pour les instances Simple Hosting et les serveurs Gandi.

Cet outil permet de consulter les statistiques d'utilisation de vos hébergements, facilitant l'analyse de la performance et le diagnostic du comportement de vos applications. Vous pourrez déterminer d'un coup d'oeil, par exemple, si vous avez besoin d'augmenter ou diminuer la taille de vos instances grâce aux statistiques relatives à leur taux d'utilisation.

Son objectif est de vous aider à gérer vos projets. Nous travaillons encore activement à l'améliorer et espérons recueillir vos retours d'expérience (voir les Notes ci-dessous). Nous vous invitons à consulter ce nouvel outil dès maintenant via l'interface d'administration ou via notre API, et à nous écrire pour partager vos idées à feedback@gandi.net.

 

Accès via l'interface d'administration :

L'outil est disponible dans l'onglet "Statistiques" de votre page d'administration Simple Hosting ou Serveur. Vous y trouverez de nouveaux graphiques qui vous permettent de consulter plusieurs types d'informations :

  • Utilisation des processeurs
  • Débit réseau
  • Espace disque libre et occupé (Simple Hosting) ou I/O des disques (Serveur)
  • Utilisation de la RAM (Simple Hosting seulement) 

Vous pouvez, de plus, filtrer les données par instances/serveurs et par date, et même déterminer l'intervalle de visualisation (par exemple jour, heure ou semaine).

 

Accès via l'API :

Une méthode a également été ajoutée à l'API de Gandi, vous permettant de consommer ces données depuis vos scripts et applications. Vous pourrez ainsi importer les données sur un autre outil de monitoring ou automatiser des alertes selon vos besoins.

Pour cela, il suffit d'appeler la méthode ''api.hosting.metric.query'', en passant votre clé API et les détails de la requête en arguments, comme expliqué dans la documentation. Un exemple d'utilisation est disponible pour vous aider à démarrer.

À noter :

Si vous ne voyez pas de données relatives au débit réseau de vos serveurs, il vous faudra effectuer un arrêt puis un démarrage pour que les données soient collectées.

Pour le moment, l'outil fournit les valeurs moyennes d'utilisation pour la période choisie; dans les prochaines semaines, les valeurs représenteront plutôt l'usage maximum (95ème percentile) pour la période.

De plus amples informations vous attendent sur le Wiki. Comme d'habitude, nos équipes de support sont disponibles pour vous aider, donc n'hésitez pas à nous contacter.


Page 1 2 3 4 5
Taille du bandeau d'actualités