Le .XYZ, qui aspire à fédérer une vaste communauté d'internautes, soutient l'Electronic Frontier Foundation en leur reversant 0,50$ pour chaque création de domaine au mois de novembre. Nous ne pouvions rester de marbre face à cette initiative, l'EFF faisant partie de nos projets soutenus depuis 2011. Nous avons donc décidé de doubler la mise et reverserons la même somme pour chaque achat.

En clair, pour toute création d'un nom de domaine en .XYZ pour un an à 3€ H.T. (4$) pendant le mois de novembre, 1$ sera reversé à l'EFF pour les soutenir dans la défense de nos droits sur internet.

N'hésitez pas à nous suggérer d'autres organisations que vous souhaiteriez voir soutenues par le .XYZ en décembre, via TwitterFacebook ou Google+.


Afin de vous permettre d'avoir une meilleure visibilité sur les incidents et les maintenances qui peuvent impacter nos services, nous avons développé un nouvel outil de suivi.

Cet outil, auquel vous pourrez accéder en cliquant sur le lien "Etat des services" en haut de chaque page de notre site, est visible à l'adresse suivante : https://status.gandi.net. Les maintenances programmées seront également annoncées sur cette page.

Vous pouvez utiliser l'API pour interroger l'état de nos services à partir de vos scripts et applications de monitoring. Par exemple, pour obtenir l'état des services en temps réel : https://status.gandi.net/api/services. Vous trouverez le catalogue des services disponibles à l'adresse https://status.gandi.net/api 

Par ailleurs, si vous utilisez Twitter, n'hésitez pas à suivre @gandinoc pour recevoir les alertes liées aux incidents et aux maintenances.

Cette mise à jour de notre outil de suivi est une bonne occasion pour vous rappeler la procédure à suivre en cas de problème sur l'un de vos services :

  • Tout d'abord, pensez à vérifier qu'il n'y a ni incident ni maintenance en cours, sur la page d'état des services. Vous pourrez ainsi voir si le service qui vous semble mal répondre est impacté.
  • Si l'outil de suivi n'affiche aucun événement, il s'agit peut-être d'un problème lié à l'administration de vos services. En effet, votre domaine a peut-être expiré, ou une récente modification de votre zone DNS peut poser problème. Votre instance peut être en pause, votre crédit épuisé, votre quota d'emails dépassé, autant de causes que vous pourrez identifier en vous rendant sur votre espace client.

Si vous n'êtes pas en mesure d'identifier ou de résoudre le problème, notre équipe support est joignable :

  • par chat, en cliquant sur l'icône '?' présente à droite de votre écran lorsque vous êtes connecté à votre interface client (disponible de 7h00 à 1h00 CEST),
  • en ouvrant un ticket, via ce formulaire.

Pensez à indiquer vos coordonnées et à détailler votre problème afin que nous puissions vous dépanner efficacement.

Vous recevrez une confirmation automatique de prise en compte de votre demande, comportant un numéro de ticket. Un membre de l'équipe support vous répondra ensuite par email, à l'adresse de contact indiquée dans votre compte.

Veillez donc à maintenir ces informations de contact à jour, et à vérifier votre dossier de courriers indésirables si vous ne recevez pas la confirmation automatique comportant votre numéro de ticket. 



Le service GandiSite, et plus spécifiquement les instances Basekit (les instances SiteMaker n'étant pas concernées), ont été impactées par deux incidents successifs dans la journée du 15 octobre, à savoir :

  • Un premier incident, en début d'après-midi, a rendu les sites indisponibles par intermittence.
  • Un second incident du même type a eu lieu dans la soirée.

Après investigation par nos équipes techniques, le problème a été identifié comme étant liée à la base de données. Des mesures vont être prises pour éviter qu'une telle situation ne se reproduise.

Nous vous prions d'accepter nos excuses pour la gène occasionnée.


Nous avons été impactés par de graves incidents sur plusieurs unités de stockage en début de semaine. Ces incidents ont entraînée deux interruptions de service pour une petite partie de nos clients, tant sur des instances Simple Hosting que sur des serveurs IaaS. 

Cumulées, ces deux interruptions de service réprésentent notre plus gros incident de ces trois dernières années.

Les clients concernés ont été contactés et dédommagés. Nous souhaitons néanmoins, en toute transparence, revenir ici sur les circonstances de ces incidents.

 

  • Peu avant 20h00 CEST le 7 octobre, une unité de stockage de notre datacenter parisien, hébergeant des disques de serveurs IaaS et d'instances Simple Hosting, ne répond plus.
  • À 20h00, vérifications d'usage et décision de basculer sur l'unité de secours.
  • À 21h00, migration des données interrompue. Investigation des équipes et retour vers l'unité de stockage d'origine.
  • À 2h00 redémarrage de l'unité de stockage dont le disque de journal d'écriture défectueux a été changé.
  • À 3h00, sous la forte surchage liée à l'interruption de 6 heures, l'unité de stockage ne répond plus et les équipes sont contraintes d'étaler le démarrage des instances PAAS de 3h00 à 5h30.
  • À 8h30, l'ensemble des VMs et instances est fonctionnel après vérification. Certaines VMs ou instances seront à vérifier au cas par cas.
  • L'ensemble des unités de stockage utilisant le même modèle de disque est inspecté, et l'un d'entre eux est remplacé à titre préventif.
  • À 12h30, l'unité de stockage dont le disque a été remplacé présente une défaillance légère et nos équipes recherchent l'origine du problème.
  • À 15h50, 3 disques virtuels sont bloqués et une dizaine de VM impactée. Le bug est identifié, une mise à jour préventive est réalisée sur l'unité de stockage avant sa correction. Cette mise à jour entraîne un redémarrage automatique, causant une interruption de l'hébergement.
  • À 16h15, l'ensemble des instances Simple Hosting est fonctionnel. Les disques IaaS peinent à remonter. À 17h30, plus de 80% des disques sont accessibles, 100% à 17h45.

 

Pendant toute la durée de l'incident, soit de 16h00 à 18h00 environ, l'ensemble des opérations est interrompu, interdisant tout arrêt, création ou démarrage des serveurs. Les nombreuses opérations en attente de traitement sont traitées dans leur intégralité à 19h30.

Ces incidents en série ont impacté fortement la qualité de notre service, et nous le déplorons. Nous avons d'ores et déjà pris les mesures nécessaires pour réduire l'impact de tels incidents et les prévenir en amont.

En outre, un outil de suivi des incidents et des maintenances permettant à nos clients de connaître l'état de nos services en temps réel est en cours de développement et sera mis en production d'ici la semaine prochaine.

Nous renouvelons à nos clients impactés toutes nos excuses pour le désagrément occasionné et vous remercions de votre confiance.


Suite à un incident sur une unité de stockage, il a été nécessaire de redémarrer celle-ci afin d'effectuer une mise à jour. 

Toutes les opérations ont été interrompues jusqu'à la résolution de l'incident.

Merci de ne PAS lancer de nouvelles opérations sur vos serveurs : la situation va revenir à la normale une fois l'incident terminé.

Un incident est cours sur une de nos unités de stockage située dans notre centre de données parisien. Cela impacte le service Hosting sur Paris.

Nos équipes techniques travaillent à la résolution de cet incident afin de rétablir le service au plus vite.

Entre temps, merci de ne lancer aucune opération sur votre/vos serveur(s). La situation sur votre/vos serveur(s) devrait revenir à la normale une fois l'incident clos.

Merci de votre compréhension et navré pour ces inconvénients.

L'équipe Gandi.net

Mise à jour 2014-10-07 19:49:03 UTC: Nous avons identifié des matériels défectueux et sommes en train de les remplacer.

Mise à jour 22:50:27 UTC: Notre équipe technique travaille toujours à la résolution de cet incident. Nous vous tiendrons au courant de nos avancements.

Mise à jour 8 oct 00:06:47 UTC: Un disque ZIL est tombé en panne, et son failover/basculement ne s'est pas bien déroulé. Nous procédons actuellement à la procédure de failover à la main, avec soin afin d'éviter toute perte de données.

Surtout : Nous comprenons combien cet incident est critique pour vous et nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour le résoudre.

Mise à jour 00:39:21 UTC : L'équipe technique est en train de remonter l'unité de stockage. On est proche de la résolution de cet incident, les services reviennent petit à petit.

Mise à jour 04:05:54 UTC : Notre équipe technique est finalement parvenue à résoudre l'incident après une longue nuit.

Une communication détaillée sur l'incident (postmortem) sera faite dans les prochains jours. Vous y trouverez notamment des informations concernant les détails techniques et les indemnisations liées à cet incident, conformément à nos Conditions Générales de Vente (cf. article 2) et à notre engagement envers vous, nos clients.


Une maintenance sur une unité de stockage Gandi Mail va avoir lieu.

La fenêtre de cette maintenance est prévue le Mardi 07 octobre 2014 entre 23h30 et 00h00 CEST (heure de Paris).

L'impact prévu est l'inaccessibilité de quelques milliers de boites Gandi mail pendant quelques minutes.

Il n'y a pas de perte prévisible de mail pendant ce temps, les messages étant en attente d'être délivrés

[EDIT]

La maintenance est repoussée au mercredi 08 octobre 2014 entre 23h30 et 00h00 CEST (heure de Paris).


Nous allons redémarrer une unité de stockage sur le centre de données de Paris/FR ce soir.

La fenêtre de maintenance commencera le 3 octobre à minuit CEST et se terminera à une heure du matin. La fenêtre de maintenance a été rallongée de 30 minutes et se terminera à 1h30 CEST.

Vous n'aurez pas besoin de redémarrer votre serveur (IaaS ou PaaS) pendant ce temps.

Navré de la gêne occasionnée.

 

Update : fin de la maitenance à 02h00 CEST, navré pour le délai supplémentaire.


Suite à un incident réseau dans notre bureau situé au Luxembourg, nos équipes luxembourgeoises se sont trouvées dans l'impossibilité d'assurer le support client pendant quelques heures, entrainant une augmentation du délai de traitement de vos demandes par les autres équipes.

Afin de limiter notre retard, nous avons donc mobilisé nos équipes des bureaux de Paris, Taipei et San Francisco, et tout devrait rentrer rapidement dans l'ordre.

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée et comptons sur votre compréhension dans les prochains jours.


Page 1 2 313 14 15
Taille du bandeau d'actualités