Le plus grand registre en termes de nouveaux gTLDs, Donuts Inc., a annoncé récemment des modifications de son offre « Domains Protected Marks List » (DPML).

Depuis début 2014, Donuts offre la possibilité aux titulaires de marques de se protéger contre le cybersquatting sur l’ensemble de ses extensions (près de 200 à l’heure actuelle). Seuls les titulaires de marques déjà validées par la TMCH peuvent accéder à la DPML et bloquer l’enregistrement de leur marque à l’identique.

A partir du 1er Janvier 2017, les coûts d’une DPML (vendue pour 5 ans et renouvelable annuellement) doubleront.

Parallèlement, depuis 1er octobre 2016, Donuts ne facture plus de frais supplémentaires dans le cadre d’un « override ». Pour rappel, l’override permet aux titulaires d’une marque en DPML de débloquer un nom de domaine

 

Donuts propose également une « DPML Plus » jusqu’au 31 Décembre 2016. Cette offre améliorée inclut les particularités suivantes :

 

  • Protection pour une durée de 10 ans (et non plus 5) ;
  • Blocage de la marque à l’identique inscrite à la TMCH et de 3 termes additionnels (variations typographiques ou marque associée à un terme décrivant des produits ou services) parmi les extensions gérées par Donuts ;
  • Protection étendue à tous les nouveaux gTLDs de Donuts qu’ils soient « classiques » ou « premium » ;
  • Overrides illimités pour le titulaire de la DPML Plus (sans frais supplémentaire) et blocage de l’override pour un tiers titulaire d’une marque identique inscrite à la TMCH ;
  • Option supplémentaire payante permettant de bloquer plus de trois termes additionnels.

Plus de détails disponibles à cette adresse : http://www.donuts.domains/services/dpml-plus/dpml-plus-overview

 

Le titulaire d’une DPML existante souhaitant souscrire à cette nouvelle version temporaire pourra obtenir une remise de Donuts. Par ailleurs, il pourra aussi demander le renouvellement de ce service au prix normal avant le 1er janvier 2017.

Nous sommes à votre entière disposition si vous souhaitez demander une DPML Plus ou obtenir des informations complémentaires concernant ces nouveautés, n'hésitez pas à nous contacter !


Après toute une série de nouvelles extensions de marques déléguées, l'ICANN revient à des extensions génériques avec notamment l'ajout à la racine, en octobre, des .RADIO, .BASKETBALL et .BASEBALL.


.RADIO — 12 octobre
Cette extension a fait l'objet de 4 candidatures : BRS Media Inc. (registre des .am et .fm), Donuts, Afilias et la "European Broadcasting Union" (EBU) qui a soumis une Community Priority Application.

L'EBU, à l'origine de l'Eurovision (et qui a également soumis une candidature pour l'extension de marque .eurovision), est une organisation internationale composée majoritairement de diffuseurs nationaux, et a bénéficié du support de la World Broadcasting Unions (WBU) et de l'Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires (AMARC).

Bien que les autres candidats se soient opposés avec véhémence à la candidature d'EBU, prétextant que l'EBU ne représenterait pas l'ensemble de la communauté "radio", c'est finalement leur candidature qui a été retenue par l'ICANN. L'EBU, fort de cette délégation, prévoit à présent la création d'un World .Radio Advisory Board qui définira les règles d'enregistrement, prévoyant déjà une priorité pour les radiodiffuseurs et les radios internet.


.BASKETBALL — 19 octobre
Sans grande surprise, et face à la candidature très contestée de Donuts, c'est la FIBA (Fédération Internationale de Basketball Amateur) qui s'est vue déléguer cette extension, au travers d'un partenariat avec ROAR Domains, une entreprise néo-zélandaise déjà partenaire de l'International Rugby Board dans le cadre de la délégation du .rugby


.BASEBALL — 30 octobre
Dernière extension traitée ce mois-ci, le .baseball a été délégué à MLB Advanced Media, partenaire de la Major League Baseball en charge des sites internet de la fédération américaine de baseball et de l'ensemble des sites des équipes, encore une fois face à Donuts.


Il est intéressant de constater que l'ICANN a choisi, pour ces 3 extensions, des organisations spécialisées dans le domaine de l'extension, au détriment de registres expérimentés, misant sur la capacité des ces acteurs à atteindre un marché de niche sur lequel ils ont toute légitimité. Il n'est donc pas surprenant que ces organisations n'opèrent pas techniquement elles-mêmes, mais s'appuient sur des acteurs reconnus du domaine : c'est à Neustar qu'il appartiendra de gérer le backend du .baseball, le .basketball étant confié à CentralNic tandis que le .radio se verra opérer par Knipp Medien und Kommunikation GmbH, un registrar allemand devenu registre récemment.

 

Rappel: La délégation de ces nouvelles extensions signifie uniquement qu’un registre s’en est vu confier la gestion, et ne constitue pas une garantie que l’extension sera disponible prochainement (bien que nous ayons à coeur de vous proposer le plus grand nombre possible de nouvelles extensions).


Ce mercredi 19 octobre, le registre qui gère les .BAR et .REST relâche les noms de domaine de type Premium.
Ceux-ci sont plus chers, mais aussi bien plus recherchés que les domaines dits "classiques".

Quelques exemples parmi tant d'autres :

  • biker.bar : si vous avez un billard central et un drapeau des Sons of Anarchy
  • fitness.bar : jus de tomate et grand écart au 1er étage
  • gourmet.bar : une onctuosité maltée et sa mousse d'écume pour la 4 !
  • irish.bar : à la Saint-Patrick, on se prend tous par la main !
  • casablanca.rest : les meilleurs tajines du monde !
  • golf.rest : avec du 9 iron en guise de cuillère.
  • montreal.rest : l'meilleur caribou farci déz amérik, couzin !
  • tropical.rest : avec supplément turista dans sa formule complète.


Avec ce petit échantillon, vous voyez que les premiums sur ces 2 extensions sont surtout des mots génériques en relation avec la boisson ou la nourriture (sauf pour le xxx.rest, je vous l'accorde) ou encore des lieux et villes pouvant, en un simple domaine, donner la tonalité du bar ou du restaurant concerné.

Évidemment, cette liste n'est pas infinie et les meilleures trouvailles partiront vite, quel que soit leur tarif !


En septembre, ce sont seulement sept nouvelles extensions qui ont été déléguées par l'ICANN, dont cinq BrandTLDs.

Notre compte rendu mensuel sera donc bref !

 

.WOW26 septembre

Après être passée par une procédure de Public Interest Commitment, l'extention .WOW (qui n'est pas forcément relative à World of Warcraft) a été déleguée à Amazon face à Google et United TLD Holdco Ltd.

 

.通販 (.xn--gk3at1e)30 septembre

Cet IDN chinois, qui signifie "commerce en ligne" et se prononce "tsuhan" aura été la dernière extension déléguée par l'ICANN avant qu'il ne soit plus sous la tutelle du gouvernement américain. Malgré plusieurs objections relatives à une possibilité de monopole du commerce en ligne, c'est Amazon, là aussi, qui a été désigné pour sa gestion.

 

Pour mémoire, les 5 extensions de marques déléguées en septembre sont : .MONSTER, .FIDO, .ROGERS, .OBSERVER et .DVR.

 

Rappel: La délégation de ces nouvelles extensions signifie uniquement qu’un registre s’en est vu confier la gestion, et ne constitue pas une garantie que l’extension sera disponible prochainement (bien que nous ayons à coeur de vous proposer le plus grand nombre possible de nouvelles extensions).

 


C'est une petite extension bien curieuse que voici ! Le .CAM commence sa carrière par la phase de Sunrise, le jeudi 6 octobre, à partir de 12:00 (heure française), en mode "premier arrivé, premier servi", au tarif de 251,44€ HT en grille A.

Si vous n'êtes pas titulaire d'un enregistrement TMCH, il vous faudra attendre jusqu'au 13 décembre pour espérer enregistrer un domaine sur les 2 jours de la Landrush, alors au tarif de 510,41€ HT.

Enfin, pour les plus patients, l'ouverture générale débutera le 14 décembre, à partir de 11:00, avec un tarif de 35,94€ HT/an.

 

Enregistrer un .CAM ? :

.CAM

Créée en 2005, le .TRAVEL fut l'une des extensions générales réservée à une industrie ou corporation particulière (à l'instar du .AERO, par exemple) où il fallait montrer patte blanche pour obtenir la validation d'un enregistrement, notamment à l'aide d'un numéro d'identification unique (UIN) délivré par le registre.

Ceci est désormais du passé, car Traillance, le registre du .TRAVEL a décidé d'ouvrir les portes de son extension à tous les amoureux et autres amateurs du voyage. Le fameux numéro UIN est toujours requis, mais il est rapidement délivré par ce même registre, en remplissant vos informations sur cette page.


Rappelons tout de même que le prix d'enregistrement d'un .TRAVEL est de 80,85€ HT/an en grille A.

 

Enregistrer un .TRAVEL ? :

.TRAVEL

Mise à disposition des détenteurs d'un enregistrement TMCH le 26 septembre pour sa phase de Sunrise, le .网站 y restera jusqu'au 26 octobre prochain. Son tarif, durant cette période, est de 134,46€ HT en grille A.

La phase de Landrush durera 24h uniquement et débutera le 1er novembre, à 1:00 du matin (heure française). Le tarif sera alors de 123,74€ HT.

Enfin, l'ouverture générale interviendra le lendemain, mercredi 2 novembre, à 0h00 du matin également, avec un tarif de 17,27€ HT/an.

 

Enregistrer un .网站 ? :

.网站

Initialement prévue pour une utilisation de type BrandTLD (extension de marque), cette extension a rencontré quelques difficultés et oppositions. Le déposant, qui n'est autre que L'Oréal, a maintenu sa candidature, mais passé son extension en mode gTLD (extension générale).

Et voici donc le .MAKEUP qui commence son cycle de vie par la Sunrise, le jeudi 22 septembre, à 2h00 du matin (à l'heure parisienne) et se terminera le 1er novembre. Le tarif sera alors de 491,66€ HT pour un an, en grille A.

Pour ceux qui n'ont pas les droits de marque et TMCH (conditions pour participer à la Sunrise), vous pourrez attendre la phase de Landrush qui débutera le 7 novembre à minuit pour se terminer le lendemain, mardi 8 novembre, à 00h59. Le tarif est le même que pour la phase précédente, à savoir 491,66€ HT pour un an.

Vous vous en doutez, l'ouverture générale aura donc lieu le 8 novembre, à 01h00. Le tarif sera alors de 223,76€ HT/an.

 

Enregistrer un .MAKEUP ? :

.MAKEUP

Ce mardi 13 septembre, à partir de 18h00 (heure française), ce n'est pas moins de 4 nouvelles extensions en caractère chinois qui font leur entrée, en phase de Sunrise. Cette phase, réservée aux propriétaires de marque ayant un enregistrement TMCH, se terminera le 12 novembre pour les 4.

Le tarif, en grille A est de 175,54€ HT pour les .游戏 et les .娱乐 et de 146,07€ HT pour les .企业 et les .商店.

Du 20 au 23 novembre (de 17h à 16h59), se tiendront les Landrush avec un tarif à 193,40€HT pour les .游戏 et les .娱乐, et 163,93€ HT pour les .企业 et les .商店.

Enfin, le 23 novembre, à partir de 17:00, les 4 extensions s'ouvrent à tous, avec un tarif à 104,10€HT pour les .游戏 et les .娱乐, et 56,30€ HT pour les .企业 et les .商店.

 

Chercher un terme sur ces extensions ? :


Parmi les extensions déléguées par l'ICANN ces derniers mois, nombreuses étaient des Brand TLDs. En août, ce sont 4 extensions génériques qui ont été déléguées.

 

.secure — 10 août

Il n'est guère surprenant qu'un terme synonyme de sécurité, protection, vie privée, ait donné lieu à contreverse. Deux candidatures ont été déposées : Artemis Internet et Amazon, Artemis s'étant vu accusé d'avoir volé l'idée d'une extension hautement sécurisée par le dirigeant de Domain Security Company. In fine, la délégation du .secure à Amazon a coupé court à ce conflit d'intérêt.

 

.hot — 10 août

Un des rôles les moins connus de l'ICANN dans le programme des nouvelles extensions est celui d'objecteur indépendant. Alain Pellet, de l'Université de Paris, a été désigné et a bénéficié d'un an pour préparer les dossiers d'objection basés sur son expertise en droit international. Le .hot a dans ce cadre fait l'objet d'une objection, à l'instar des .adult, .sex, .porn, .sexy, .hot, .gay, .lgbt, .persiangulf, .vodka et .wtf sous prétexte qu'il allait potentiellement à l'encontre de l'intérêt public. Cette objection, liée au grand nombre de commentaires reçus lors de la phase de commentaires publics, n'a pas été considérée comme bloquante par l'ICANN, Monsieur Pellet ayant conclu que bien que sujet à contreverse, ces extensions n'allaient pas à l'encontre des intérêts publics en terme de droit international. Le .hot sera donc disponible prochainement.

 

.diy — 25 août

Cette extension a fait l'objet de trois candidatures : Google, Lifestyle Domain Holdings et The Scripps Network, propriétaire de la marque "DIY Network". Ce dernier a par ailleurs soulevé une objection, qui n'a pas été retenue par l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, considérant que le terme DIY était un terme générique. Pour autant, c'est bien Scripps qui a été jugé légitime et qui s'est finalement vu déléguer cette extension.

 

.eco — 28 août

Le .eco a fait l'objet de pas moins de 5 candidatures, et sa délégation à donné lieu à de nombreux rebondissements, essentiellement liées à des difficultés de collaboration entre les nombreuses organisations environnementales impliquées. Après plusieurs procédures d'objection et d'enchères, c'est finalement Big Room Inc. qui s'en est vu confier la gestion.

 

Rappel: La délégation de ces nouvelles extensions signifie uniquement qu’un registre s’en est vu confier la gestion, et ne constitue pas une garantie que l’extension sera disponible prochainement (bien que nous ayons à coeur de vous proposer le plus grand nombre possible de nouvelles extensions).

 


Page 1 2 3 4 5
Change the news ticker size