Les utilisateurs d'instances PHP 5.4 / MySQL peuvent désormais migrer vers PHP 5.6 en un seul clic !

 

Cette fonctionnalité est encore en état Bêta et nous vous recommandons vivement de consulter le guide de migration pour prendre connaissance des problèmes connus et des différences entre les deux versions des instances, d'autant plus qu'il ne sera pas possible de faire marche arrière.

 

Pour activer la mise à jour, il vous suffit d'accéder à la page de gestion de votre instance pour y trouver un lien "Mise à jour".

Les utilisateurs des autres types d'instance PHP, avec des bases de données PostgreSQL ou MongoDB, ne pourront malheureusement pas profiter de cette fonctionnalité.

 

Notre documentation inclut aussi des instructions et exemples pour faciliter la migration manuelle de ces instances

Comme d'habitude, n'hésitez pas à contacter le Support ou à nous rejoindre sur #gandi (channel IRC sur Freenode, ou le hashtag Twitter) en cas de doute ou de problème.


Le 16 février, une faille de sécurité sur la bibliothèque GNU libc a été publiée [CVE-2015-7547]. Cette librairie est utilisée par la majorité des distributions Linux.

Nous recommandons à nos clients IaaS de procéder à une mise à jour de glibc et de redémarrer leur VM, ou tout au moins le service impacté.

Notre équipe technique a déjà appliqué le correctif sur la plate-forme de Gandi. Il est en cours de déploiement sur toutes les instances Simple Hosting et a également été déployé sur l'ensemble de nos produits.

Vous trouverez plus d'informations techniques sur cet article:

https://googleonlinesecurity.blogspot.fr/2016/02/cve-2015-7547-glibc-getaddrinfo-stack.html


La version 5.6 de PHP est désormais disponible sur Simple Hosting et devient le nouveau choix par défaut lors de la création d'une instance.

Vous pouvez d'ores et déjà créer des instances avec PHP 5.6 ou continuer de créer des instances PHP 5.4, en les choisissant spécifiquement dans la liste.

Nous avons publié un guide de migration de PHP 5.4 à PHP 5.6 sur notre Wiki et espérons qu'il puisse vous aider à tester et migrer, si tel est votre souhait.

 

Nous comptons aussi offrir une fonctionnalité de migration automatique pour les utilisateurs des instances PHP 5.4 / MySQL à partir du 22 février 2016. Les autres types d'instances devront toujours être migrées manuellement.

Notre équipe Support se tient prête à vous aider à migrer vers PHP 5.6 : n'hésitez pas à nous contacter en cas de doute ou de souci.

 

L'instance PHP 5.6 repose sur notre nouvelle image système basée sur Debian 8 (Jessie) et vient anticiper d'autres nouveautés. Vos retours d'expérience sont très importants !

 

Bonus: Gestion des dépendances avec Composer

Vous pouvez désormais utiliser Composer, le gestionnaire de dépendances le plus populaire du monde PHP, pour facilement installer les dépendances de vos applications sur Simple Hosting (disponible pour PHP 5.6 et 5.4).

Les outils de gestion de dépendances permettent aux développeurs web d'intégrer du code écrit par des tiers à leurs projets. Au lieu de gérer manuellement les fichiers et versions des bibliothèques, ces outils offrent un moyen simple de lister les dépendances externes d'un projet afin de télécharger, installer et inclure les bons fichiers automatiquement.

Les instances Simple Hosting de type Node.js, Python et Ruby supportent des gestionnaires de dépendances en utilisant respectivement les outils 'npm', 'pip' et 'bundler'. Avec l'ajout de Composer pour les instances PHP, nous supportons désormais les techniques de développement moderne sur tous les types d'instances.

 

Pour plus d'informations, consultez notre guide pour débuter avec Composer sur Simple Hosting.


3.18 est le nouveau kernel par défaut sur HVM

Le kernel Linux 3.18 est le nouveau kernel par défaut sur la plateforme HVM, prenant la place de la version 3.12.

L'usage de Docker est maintenant plus simple sur HVM, puisque le kernel 3.18 supporte le driver de stockage "overlay". Vous pouvez en savoir plus dans la documentation dédiée à l'usage de Docker sur le Wiki.

 

Dépréciation du kernel 3.10 avec support AUFS

Le 10 Mars 2016 nous mettrons à jour le kernel 3.10, mettant à disposition la version 3.10.96. Cette version inclut des mises-à-jour de sécurité (dont une liée au CVE-2016-0728), mais implique la fin du support AUFS.

Si vous utilisez la technologie AUFS et souhaitez continuer à vous en servir, nous vous prions de migrer vers la plateforme HVM. Vous pourrez alors utiliser le kernel de votre choix grâce aux options de démarrage "raw" et "grub".

Les utilisateurs de Docker qui n'ont pas spécialement besoin de AUFS peuvent migrer vers HVM et opter pour le kernel 3.18, qui supporte le driver de stockage "overlay" par défaut.

Consultez notre Wiki pour apprendre à migrer vers HVM et en savoir plus sur l'usage de Docker sur notre plateforme.

 

Mises-à-jour de sécurité pour les kernels 3.2, 3.12 et 3.18

Les kernels 3.2 (plateforme Xen), 3.12 et 3.18 (plateforme HVM) ont été mis-à-jour et sont maintenant aux versions 3.2.76, 3.12.53 et 3.18.26, respectivement.

Vous pouvez redémarrer vos serveurs pour vous servir de ces nouvelles versions.

 

Fin de vie pour les kernels supportant "grsecurity"

Le 10 Mars 2016, nous supprimerons les kernels compatibles avec "grsecurity" ("2.6.32-x86_64-grsec" et "3.2-x86_64-grsec") de notre plateforme, suite aux changements annoncés à sa politique de distribution.

A partir de cette date, les versions "non-grsec" des kernels seront utilisées par défaut. D'ici là, vous pouvez opter pour un nouveau kernel vous-même et notamment considérer de migrer vers la plateforme HVM. Si vous souhaitez continuer à vous servir des fonctionnalités grsecurity, vous pourrez y configurer votre propre kernel et utiliser les options de démarrage "raw" ou "grub".


Nous sommes heureux de vous annoncer la mise à disposition du plugin Gandi pour Let's Encrypt. Cet outil facilite la création et l'installation de certificats gratuits Let's Encrypt sur les instances Simple Hosting.

Gandi est sponsor de Let's Encrypt, une autorité de certification gratuite, automatisée et ouverte, avec laquelle nous partageons l'objectif de rendre l'usage d'Internet plus sûr pour tous.

Les clients Simple Hosting PHP et Ruby sont parmi les premiers au monde à bénéficier d'une expérience intégrée entre leur hébergement PaaS et Let's Encrypt.

Rendez-vous sur la page du projet de letsencrypt-gandi pour installer et utiliser le plugin.

Les utilisateurs des autres types d'instance Simple Hosting, ainsi que les clients de Gandi Serveur et Accelerateur Web, peuvent également se servir des certificats de Let's Encrypt. Nous avons créé un article complet sur Gandi et Let's Encrypt pour vous guider dans la création et l'installation de certificats.

Nous continuerons à étendre cette intégration à l'avenir afin de rendre aussi facile que possible l'utilisation de certificats let's encrypt avec nos offres.

 

N'hésitez pas à nous envoyer vos questions sur Gandi et Let's Encrypt à feedback@gandi.net, ou à contacter le Support si vous avez besoin d'aide pour utiliser les certificats Let's Encrypt avec nos produits.


Dans le but de mieux maintenir les images système proposées sur notre plateforme Hosting IaaS, nous allons réduire le nombre de systèmes à compter du 14 Janvier 2016. Nous avons décidé de concentrer nos efforts sur les images les plus utilisées, tout en vous encourageant à monter vous-mêmes votre système préféré sur notre plateforme HVM.

En parallèle, nous allons introduire une nouveauté : nous sommes en effet heureux d'annoncer que FreeBSD est désormais officiellement supporté par Gandi, après plusieurs semaines de Beta tests avec des développeurs, enthousiastes et membres de la communauté.

À partir du 14 Janvier 2016, seuls les systèmes suivants seront maintenus par Gandi :

  • Debian 8.x et 7.x
  • Ubuntu 14.04 LTS et 12.04 LTS
  • CentOS 7.x et 6.x
  • FreeBSD 10.2 (en versions ZFS et UFS)

Toutes les autres images seront marquées comme dépréciées à partir de cette date. Ces autres images ne seront plus du tout disponibles à partir du 14 Juin 2016 pour la création de nouveaux disques ou serveurs. Vous disposez donc de 6 mois pour migrer vers des systèmes plus récents ou pour mettre en place une stratégie pour maintenir vos systèmes grâce aux Snapshots.

De plus, dans le cadre de la transition vers notre nouvelle plateforme HVM, les images supportées seront exclusivement disponibles en 64 bits et sur la nouvelle plateforme. Tous les systèmes 32 bits, et tous ceux disponibles sur la plateforme Xen en général, seront marqués comme dépréciés.

A l'avenir, nous allons continuer d'offrir deux versions stables de chaque système supporté, en ligne avec les calendrier des développeurs "upstream". Veuillez consulter notre calendrier de support d'images pour plus d'informations.

Nous encourageons nos clients à tirer parti de notre plateforme HVM pour construire leur propres images. Vous pouvez contacter nos développeurs et notre équipe de Support avec les moyens habituels si vous avez des questions ou besoin d'assistance.


Des ingénieurs Gandiens ont développé et publié Packet-journey [1], un routeur logiciel libre pour Linux basé sur DPDK. Le code source est disponible et ouvert aux  contributions sous licence libre, type BSD.

Packet-journey (pktj) permet à des opérateurs réseau de monter des routeurs logiciels faciles à configurer et capables de monter en échelle. Pour ce faire, l'applicatif se base sur les bibliothèques et drivers de DPDK et utilise des fonctionnalités natives du noyau Linux, faisant le pont entre fast-forwarding et routage logiciel souple.

Le logiciel offre des fonctionnalités telles que :

  • le choix de la meilleure route avec LPM
  • ACL L3/L4
  • apprentissage des routes à travers le mechanisme netlink du noyau Linux
  • la possibilité de communiquer certains paquets au noyau Linux
  • performances proportionnelles au nombre de queues de réception et de coeurs CPU configurés au démarrage
  • rate-limiting dynamique

Nous vous invitons à découvrir le projet sur le compte GitHub de Gandi. N'hésitez pas à vous en servir, à y contribuer et à en parler autour de vous : c'est libre !


A compter de maintenant, le démarrage d'une application Node.js sur Simple Hosting se fait en priorité à partir des instructions trouvées dans le start script de votre fichier ''package.json''.

Vous pouvez dès à présent décider quel fichier doit être utilisé pour démarrer votre application, plutôt que devoir utiliser ''server.js''. Cette fonctionnalité était disponible depuis fin Septembre et devient ainsi le comportement par défaut. 

La commande "$ npm start" démarrera votre application sur un ordinateur local comme nous le faisons sur Simple Hosting. Vous pouvez vous en servir pour tester votre configuration.

Avec cette nouvelle méthode, vous pouvez également définir des variables d'environnement et passer des options au processus Node.js. Il devient donc possible, par exemple, d'activer ECMAScript 6 sur Simple Hosting en utilisant l'option ''--harmony''.

Les applications Node.js pré-packagées sont aussi mieux supportées, puisque beaucoup d'entre elles fournissent déjà un start script dans leur fichier ''package.json''.

Pour accompagner ce changement majeur, nous avons mis à jour Node.js avec les versions 0.12.9 (LTS), 0.10.41 et 0.8.29. Ces versions mineures apportent surtout des corrections de sécurité.

Si vous n'êtes pas encore utilisateur de Node.js sur Simple Hosting, vous pouvez créer votre première instance dès maintenant.  Si vous êtes déjà client Domaine, vous pourrez tester gratuitement puisque vous bénéficiez d'un essai gratuit de 10 jours, ainsi que d'une réduction de 50% pendant 1 an sur la création d'une instance.

Bien entendu, nous sommes à votre disposition si vous rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à nous contacter.


Suite à cette annonce, nous avons déployé un correctif venu s'ajouter à des mesures de sécurité mises en place préalablement. Nous avons continué à étudier la vulnérabilité et avons décidé de redémarrer les VMs KVM pour nous assurer que les vecteurs d'attaque sont correctement supprimés.

Pour permettre aux clients impactés de réagir ou d'anticiper le redémarrage de leurs services nous allons les contacter directement par email. Les clients n'ayant pas reçu de communication ne sont pas concernés.

Les VM des clients concernés (sauf si elles l'ont été entre temps) seront redemarrées le jeudi 19 novembre. Une indisponibilité maximum de 30 minutes par VM impactée est à prévoir.

Si vous avez des questions à ce sujet ou rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à contacter le support.

Une faille de sécurité critique dans le logiciel de virtualisation Xen sera annoncée publiquement le jeudi 29 octobre. L'équipe de Xen nous a d'ores et déjà communiqué les correctifs.

Suite à cette annonce, nous avons déployé un correctif venu s'ajouter à des mesures de sécurité mises en place préalablement. Nous avons continué à étudier la vulnérabilité et avons décidé de redémarrer les VMs Xen pour nous assurer que les vecteurs d'attaque sont correctement supprimés.

Pour permettre aux clients impactés de réagir ou d'anticiper le redémarrage de leurs services, nous allons les contacter directement par email. Les clients n'ayant pas reçu de communication ne sont pas concernés.

Nous conseillons vivement aux clients impactés de redémarrer eux-mêmes leurs serveurs afin de s'assurer que tous les services repartiront correctement. Les VM des clients concernés qui n'auront pas été redémarrées, le seront de façon automatique entre le jeudi 22 et le mercredi 28 octobre.
Une indisponibilité maximum de 30 minutes par VM impactée est à prévoir.

Si vous avez des questions à ce sujet ou rencontrez des difficultés, n'hésitez pas à contacter le support.


Página   1 2 39 10 11
Tamaño del banner de actualidades