... de la sauvegarde des données informatiques ! Que la date choisie ait été la veille d'une journée traditionnellement réservée aux bonnes blagues n'est probablement pas le fruit du hasard...

De la même manière que vous avez pris l'habitude, au fil du temps, de sauvegarder vos photos personnelles ou les documents électroniques liés à votre activité professionnelle, il est primordial de veiller également à sauvegarder régulièrement votre site internet. Et c'est tout l'intérêt des Snapshots offerts sur Simple Hosting !

 

En effet, si stable et fiable puisse-être la plateforme d'hébergement, personne n'est jamais à l'abri d'un accident :

Une faille de sécurité au niveau du CMS

Si vous utilisez un CMS (Content Management System), type WordPress, Joomla, Prestashop, il peut arriver qu'une faille de sécurité, dans le code du CMS ou celui d'une extension installée, entraîne des dysfonctionnements qui rendent nécessaire une réinstallation du CMS. Et cela est bien évidemment moins douloureux si vous disposez d'une sauvegarde saine depuis laquelle effectuer la restauration.

Une mise à jour ratée

Parfois, il ne s'agit pas d'une faille de sécurité, mais d'une incompatibilité entre deux versions ou d'un souci de connexion. Dans ces cas là, il peut également s'avérer plus simple d'effectuer une restauration plutôt que de tenter de réparer un CMS défaillant. 

Une suppression accidentelle de fichier

Un doigt qui dérape sur la touche Delete, une fausse manipulation dans la suppression de fichiers d'archives, un déplacement de fichiers qui ne se passe pas comme prévu... La restauration d'une sauvegarde récente pourra vous sauver d'un mauvais pas.

Un renouvellement oublié

Vous avez probablement activé le renouvellement automatique sur Simple Hosting, vous êtes surement très attentifs aux mails que nous vous adressons pour vous avertir de l'expiration d'une instance, et vous avez encore 2 semaines après l'expiration pour renouveler sans perdre vos données... mais malgré tout cela, on ne sait jamais ce qui peut arriver.

Une catastrophe technologique à l'échelle mondiale

Bon, ok, c'est peu probable, mais si le monde devait s'effondrer et nous faire basculer dans une ère post-apocalyptique à la Mad Max, vous seriez ravi de pouvoir consulter vos archives d'avant catastrophe.

 

Comment sauvegarder vos données ?

A présent que vous êtes convaincu de la nécessité d'effectuer des sauvegardes régulières, voyons comment le faire sur votre instance Simple Hosting.

Avant tout, n'oubliez jamais le mantra de la sauvegarde "3-2-1" : 3 sauvegardes, sur 2 supports, dont 1 stockée "ailleurs" (dans un coffre à la banque ou sous votre matelas dans votre ancienne chambre chez vos parents, peu importe). En suivant cette règle, vous êtes à peu près certain de pouvoir toujours restaurer un site devenu défaillant.

Pour activer les Snapshots sur votre instance, rendez-vous dans l'interface d'administration de votre Simple Hosting, sélectionner l'instance et choisissez "Activer" dans l'onglet Snapshots.

Un Snapshot est une photographie de votre instance à l'instant T, et vous disposez de quatre images de votre disque : une image de la veille, une image de l'avant-veille, une de la semaine précédente et une du mois précédent.

Si vous utilisez un CMS, vous aurez probablement besoin de sauvegarder également votre base de données (c'est même primordial, parce que c'est généralement dans la base que se trouvent tous les contenus que vous avez saisis).

Si vous utilisez une base MySQL (la base de données la plus courante sur Simple Hosting), il faudra tout d'abord trouver l'emplacement du fichier anacrontab en vous connectant via sFTP. Il devrait se situer à cet emplacement :

/lamp0/etc/cron/anacrontab

Pour sauvegarder votre base de données, vous devrez réaliser un export grâce à la commande mysqldump.

Pour que cette tâche s'effectue de manière automatique régulièrement, et ainsi toujours disposer de sauvegardes récentes, vous devrez créer une tâche anacron. Voici un exemple de ce que vous pouvez mettre en place pour effectuer une sauvegarde quotidienne de votre base de données (si l'utilisateur 'root' n'a pas de mot de passe, vous devrez effacer {-pPASSWORD}, ou dans le cas contraire, effacer les symboles {} et indiquer votre mot de passe après -p:

@daily 0 mysql_backup mkdir -p /srv/data/tmp/mysql_backup ; mysqldump -u root {-pPASSWORD} --all-databases | /bin/gzip -9 > /srv/data/tmp/mysql_backup/`date '+%F'`.databases.sql.gz ; rm -f /srv/data/tmp/mysql_backup/`date '+%F' --date '1 week ago'`.databases.sql.gz 

Cette ligne de commande prévoit un export quotidien de votre base et sa sauvegarde pendant une semaine.

N'oubliez pas de copier régulièrement sur votre ordinateur le répertoire contenant vos Snapshots : si votre instance expire, vous ne disposerez que des sauvegardes que vous aurez téléchargées.

 

Pour restaurer votre site :

Il suffit de télécharger le contenu du répertoire de la sauvegarde la plus récente dans le répertoire lamp0. Les répertoires de sauvegarde étant nommés en temps Unix, le répertoire avec le nombre le plus grand sera le plus récent.

Effacez alors le répertoire racine de votre site web (qui se trouve dans htdocs) sur l'instance afin d'y uploader celui contenu dans la sauvegarde, à l'aide de votre client sftp.

Supprimez ensuite la base de données et créez-en une nouvelle au même nom. Importez alors le fichier dump de votre base de donnée en utilisant la fonctionnalité Importer de l'interface phpMyAdmin.

 

Et voilà ! Quoi qu'il arrive demain, que vous soyez victime ou pas d'un monumental poisson d'avril, vous saurez que votre site est à l'abri d'une mauvaise blague.

Bonne journée mondiale de la sauvegarde des données informatiques !

 

--

En cas de difficultés, n'hésitez pas à consulter la documentation dédiée aux Snapshots ou à contacter le service client qui est à votre disposition pour vous aider à mettre en place une sauvegarde efficace !


Il y a quelques mois nous annoncions notre plan de mise à jour de la version du logiciel de virtualisation Xen, utilisé sur notre plate-forme d'hébergement, qui nous permettrait de mitiger des failles de sécurité sans l'intervention de nos clients.

Nous avons entre temps pu migrer l'essentiel de notre plate-forme sur Xen 4.8, profitant des arrêts/démarrages des serveurs pour les placer sur des noeuds mis à jour. Grâce aux fonctionnalités offertes par les versions récentes de Xen nous permettant de déployer les correctifs sans impacter nos clients, la majorité d'entre vous ne seront pas impactés par une faille de sécurité récemment découverte par le projet Xen, qui sera annoncée publiquement dans les prochaines semaines.

Dans les prochains jours, un petit nombre de clients devront néanmoins procéder eux-mêmes à l'arrêt et au démarrage (un simple redémarrage ne suffit pas) de leurs serveurs, afin de prévenir cette faille de sécurité. Ces clients ont été contactés directement par email, et auront l'opportunité d'effectuer cette opération en fonction de leurs contraintes de production, et ce jusqu'à la date d'annonce publique de la vulnérabilité. À la date annoncée, les serveurs toujours impactés seront arrêtés puis démarrés par nos équipes entre 9h CEST à 14h CEST.

Nous sommes heureux de voir que nos efforts portent déjà leurs fruits, et espérons que c'est la dernière fois que nous vous demandons d'intervenir pour ce type d'opération. Nous continuons à travailler pour rendre l'expérience de nos clients toujours plus fluide sur notre plate-forme d'hébergement et nous vous invitons à consulter notre plan pour l'année 2017, publié précédemment.

N'hésitez pas à contacter notre équipe de Support Hébergement en cas de doute ou à partager vos impressions directement par email en écrivant à l'adresse feedback@gandi.net.


Nous avons décidé de prolonger la période de tests Beta pour notre nouveau centre de données à Paris, FR-SD3, dans le but d'effectuer davantage de tests réseau avant son ouverture officielle, qui était prévue pour le 20 mars 2017.

La consommation de ressources est toujours gratuite pendant l'extension de la période Beta. A noter, seule notre offre Cloud y est disponible pour l'instant : Serveurs, Volumes, IPs et réseaux privés. Aucune date n'est prévue actuellement pour le lancement de Simple Hosting et des Répartiteurs de charge (Web Accelerators) sur FR-SD3, à l'heure actuelle disponibles uniquement sur nos autres centres de données à Paris et au Luxembourg (respectivement FR-SD2 et LU-BI1).

Nous annoncerons la date de l'ouverture officielle et du début de la facturation avec un préavis de 15 jours. D'ici-là, vous verrez quand-même dans nos interfaces les montants correspondant à votre consommation de ressources sur FR-SD3.

N'hésitez pas à contacter notre Support Hébergement pour toutes informations supplémentaires, ou tout simplement, pour partager vos impressions.

L'adresse email feedback@gandi.net est également à votre disposition.


Suite à l'annonce de la gratuité des Snapshots, nous sommes heureux d'annoncer que toutes les instances Simple Hosting disposent désormais d'un espace disque de 20Go de stockage, au lieu de 10Go précédemment.

Les instances créées à compter d'aujourd'hui disposent donc d'un stockage de 20Go par défaut, et les instances existantes se voient attribuer gratuitement 10Go de stockage supplémentaire.

L'ajout d'espace de stockage additionnel est bien entendu toujours possible, facturé au gigaoctet au tarif habituel.

N'hésitez pas à contacter notre Service Client pour tout complément d'information.


Après un peu plus d'un mois de tests Alpha qui se sont révélés très satisfaisants, notre nouveau centre de données à Paris passe aujourd'hui en Beta, en vue de son ouverture officielle le 20 mars prochain.

A noter, seule notre offre Cloud y est disponible pour l'instant : Serveurs, Volumes, IPs et réseaux privés. Aucune date n'est prévue à l'heure actuelle pour le lancement de Simple Hosting et des Répartiteurs de charge (Web Accelerators) sur FR-SD3, disponibles uniquement sur nos autres centres de données à Paris et au Luxembourg (respectivement FR-SD2 et LU-BI1). 

Nous tenons à vous remercier d'avoir été si nombreux à tester le centre de données et d'avoir partagé leurs retours pendant la période Alpha. Nous invitons tous nos clients à continuer leurs tests gratuitement pendant pendant cette phase Beta; et ce jusqu'à l'ouverture officielle.

Notez qu'à compter du 20 mars 2017 UTC, les conditions de gratuité en vigueur jusqu'alors ne sera plus effectives. Ainsi, la consommation deviendra payante, au même titre que pour nos autres centres de données.

N'hésitez pas à contacter notre Support Hébergement pour toutes informations suplémentaires, ou tout simplement, pour partager vos impressions. Vous pouvez également utiliser l'adresse email feedback@gandi.net.


Nous sommes heureux de vous annoncer que le service de Snapshots est désormais gratuit sur Simple Hosting !

Les Snapshots vous permettent de faire des copies périodiques des fichiers de votre instance Simple Hosting de manière automatique. Jusqu'à présent, vous deviez acheter 30% de quota disque additionnel, en plus des 10 Go inclus, pour utiliser cette fonctionnalité.

A partir d'aujourd'hui, vous pourrez l'activer sans devoir acheter de quota additionel, et les copies ne sont pas décomptées de l'espace disque de vos instances ! 

Pour activer cette fonctionnalité, rendez-vous sur la page de gestion de vos instances sur le site classique de Gandi ou sur #gandiv5. Si vous aviez déjà activé les snapshots sur vos instances, aucun quota disque supplémentaire ne sera facturé lors de votre prochain renouvellement.

Nous vous rappelons que le service de Snapshots n'inclut pas la sauvegarde automatique des bases de données. Vous pouvez cependant exporter le contenu de votre base de données vers un fichier qui, lui, sera sauvegardé automatiquement avec le reste de vos fichiers.

Pour en savoir plus sur le service de Snapshots, vous pouvez consulter notre wiki : https://wiki.gandi.net/simple/snapshot

N'hésitez pas à prendre contact avec le Support Hébergement en cas de doute sur le fonctionnement des Snapshots.


Nous vous l'annoncions lors du lancement en beta de notre nouvelle plateforme, Simple Hosting est désormais disponible sur #gandiV5.

Nous avons conçu cette nouvelle interface afin d'en faciliter l'utilisation, tant pour les débutants que pour les utilisateurs plus aguerris.

Ainsi, l'interface intègre dorénavant l'ensemble des informations nécessaires à la gestion des instances et à la mise en ligne de vos sites, que vous utilisiez sFTP, Git, notre CLI ou l'interface de gestion.

La gestion des services installés sur vos instances a également été entièrement repensée, pour mieux correspondre aux usages de chaque technologie :

 

  • pour vos instances PHP, ils sont à présent classées sous l'onglet "Sites", puisque chaque VHOST a une base de code à part, avec son propre répertoire et son dépôt git ;
  • pour les instances Node.js, Python et Ruby, ils sont disponibles sous l'onglet "Domaines", puisque pour ces instances un VHOST permet simplement de diriger des requêtes vers la même base de code.

 

Toutes les instances créées sur #gandiV5 bénéficient d'un plan d'utilisation flexible : les offres Simple Hosting sont désormais sans engagement et vous pourrez obtenir un remboursement au prorata si vous décidez de supprimer une instance avant l'échéance, que vous ayez souscrit pour 1, 3, 6 ou 12 mois.

S'agissant d'une beta, toutes les fonctionnalités ne sont pas encore disponibles, mais d'ici quelques semaines vous pourrez bénéficier de notre offre d'archivage versionné "Snapshots", dorénavant gratuite, et le stockage de base passera de 10Go à 20Go en standard. Toutes les instances existantes seront mises à jour, qu'elles aient été créées sur notre site actuel ou sur #gandiV5.

Dans les semaines qui viennent, nous intègrerons peu à peu les fonctionnalités manquantes : statistiques, gestion des évènements, actualisation de version des langages, augmentation de la taille du stockage, changement de taille d'instance, etc.

Pour tester Simple Hosting sur #gandiV5, rendez-vous sur http://beta.gandi.net et utilisez vos identifiants Gandi. Si vous n'avez pas encore migré votre compte sur notre nouvelle interface, il vous faudra procéder à la migration pour obtenir votre nouveau nom d'utilisateur.

Nous restons bien entendu à votre disposition si vous rencontrez des difficultés, et vos remarques et commentaires sont les bienvenus sur feedback@gandi.net

--

N'oubliez pas que vous pouvez retrouver l'ensemble des actualités relatives à l'évolution de #gandiV5 en suivant ce lien.


Nous sommes heureux d'annoncer l'ouverture en Alpha de la première instance de notre toute nouvelle architecture de points de présence, le centre de données FR-SD3. Entièrement conçu par nos équipes et reposant sur du matériel flambant neuf, il représente l'avenir de notre infrastructure d'hébergement. Nos tests de performance sont très satisfaisants : nous mesurons environ 30% de performances supplémentaires sur les CPUs, une très grosse amélioration de la latence d'accès aux disques (plus de deux fois plus rapide) et des accès mémoire 30% plus rapides eux aussi.

 

Nous avons à présent hâte de voir comment il réagit à votre usage. Pour vous permettre de le tester, nous vous offrons, pendant toute la durée des périodes Alpha et Beta, la consommation des ressources, seule la bande passante étant décomptée de vos crédits Hébergement (ou de votre compte pré-payé). Notez que la consommation théorique des ressources sera tout de même affichée dans l'interface.

Les services Cloud suivants sont disponibles dès à présent : Serveurs, Volumes (disques), IPs et Réseaux privés virtuels. Simple Hosting et les Web Accelerators seront disponibles ultérieurement.

 

Pour l'utiliser, il vous suffit de choisir le centre de données "FR-SD3" lors de la création de votre prochain serveur via l'API, Gandi CLI ou sur la page de création de serveur notre site web. Bien que nous l'ayons rôdé pour notre propre infrastructure et que nous y hébergions actuellement plusieurs services internes, nous vous recommandons de ne pas y opérer de systèmes de production pour l'instant.

Nous prévoyons de poursuivre les tests Alpha puis Beta au moins jusqu'au 1er Mars 2017. Nous vous notifierons de la fin des tests 15 jours à l'avance, notamment pour vous permettre d'anticiper le début de la facturation. Nos tarifs standards s'appliqueront alors aux ressources utilisées dans ce nouveau centre de données.

 

Nous espérons que vous serez nombreux à l'essayer et nous avons hâte de lire vos retours. N'hésitez pas à nous contacter sur Twitter, par email (feedback@gandi.net), ou à prendre contact avec le Support pour nous faire part de votre expérience.


L'hébergement Gandi a été marqué, en 2016, par des décisions importantes pour l'avenir de notre offre, décisions liées à la modernisation, simplification et stabilisation de notre offre pour lancer notre nouvelle plateforme, #gandiV5. Toutes ces décisions vont nous permettre de vous offrir, en 2017, une offre d'hébergement toujours plus puissante. Lancer vos projets sur notre offre d'hébergement deviendra encore plus simple, sur une plateforme toujours plus fiable.

 

Nous vous offrons, depuis 2007, des machines virtuelles flexibles faciles à créer et à modifier, accompagnés de produits modulaires pour la construction d'infrastructures. Nous avons lancé, en 2012, une offre d'hébergement d'applications web basée sur des conteneurs, qui est aussi simple à utiliser qu'une offre d'hébergement virtualisée, mais beaucoup plus performante et sécurisée.

Ces dernières années, nous avons vu le marché confirmer notre vision et se développer à grande vitesse dans ces mêmes directions. Mais, pour avoir tout développé nous-mêmes au fil de années et avec nos propres moyens, nous avons fortement favorisé la stabilité de la plateforme et de l'offre, parfois au détriment de l'intégration de nouveautés.

Afin de rafraîchir notre offre, et de l'adapter aux nouvelles pratiques du marché, nous avons entamé un vaste chantier de rajeunissement des technologies utilisées. Nous avons ainsi lancé des nouvelles instances PHP 7 et Node.js avec personnalisation des versions de node et npm, MySQL 5.6 et PostgreSQL 9.4 sur Simple Hosting, ainsi que l'installation de WordPress en un clic. Pour la première fois, nous proposons également une image système Linux, Ubuntu 16.04 64 bits LTS (HVM), avec son kernel natif par défaut, sur notre offre IaaS.

Ces travaux de rafraichissement nous ont également conduits à prendre des décisions affectant une partie de nos clients : en effet, nous avons dû fermer notre centre de données de Baltimore, dont l'infrastructure ne pouvait supporter les interventions de rajeunissement, et dû couper certains services, dont notamment Gandi AI et Gandi Flex qui ne sont plus adaptés au marché actuel.

Ces décisions nous permettent de concentrer nos efforts sur le développement d'une offre plus moderne et mieux alignée avec les usages actuels de nos clients.

En 2017, vous aurez ainsi la possibilité de gérer vos serveurs et vos instances depuis votre ordinateur, votre mobile ou votre tablette grâce notre nouveau site, actuellement en Beta. Nous annoncerons également un nouveau centre de données avec du nouveau matériel, la mise-à-jour de notre plateforme de virtualisation et de nouvelles manières de construire les images de Simple Hosting qui, ensemble, constituent les bases de notre nouvelle infrastructure et des nouvelles fonctionnalités qui suivront.

Bref, 2017 n'est pas encore commencée mais notre planning est déjà bien rempli !

 

N'hésitez pas à nous suivre sur Twitter ou à consulter régulièrement nos actualités pour en savoir plus.


L'outil Gandi Flex, lancé en 2013 et développé par Gandi, permet à nos clients IaaS de modifier leurs serveurs suivant un calendrier défini en fonction de leurs besoins et d'ajouter ou de retirer, à la volée, de la mémoire ou des CPUs à des serveurs. Contrairement à nos attentes, il n'a été adopté que par une minorité de nos clients. Nous avons donc décidé, dans le cadre de nos différents projets hébergement 2017, de ne plus le proposer.

 

Dans les faits, depuis la création de Gandi Flex il y a maintenant 5 ans, le modèle de scaling horizontal, consistant à utiliser plusieurs serveurs derrière un répartiteur de charge, a gagné du terrain, se révélant plus intéressant pour les usages modernes que le scaling vertical (qui consiste à utiliser un seul serveur, plus ou moins puissant). Il devient donc plus intéressant d'utiliser les capacités de notre Web Accelerator, un système de caching et de répartition de charge, plus adapté aux besoins modernes. Avec notre offre Cloud, vous pouvez en effet facilement cloner un serveur et monter en charge, via une connexion à un Web Accelerator, tout en maintenant une connexion sécurisée à une base de données par réseau virtuel privé.

Par ailleurs, de nombreux outils libres et commerciaux existent aujourd'hui, offrant des fonctionnalités de monitoring et de scheduling de serveurs plus avancées que les options offertes par Gandi Flex. Couplés avec notre CLI ou notre API, ou même avec des outils comme libCloud, il devient possible de créer facilement une structure montant en charge verticalement et horizontalement, et ce en fonction d'un calendrier défini par vos soins.

Face à ce constat, nous avons décidé de concentrer nos efforts sur les autres projets relatifs à l'amélioration de notre offre d'hébergement en 2017. En conséquence, le service Gandi Flex ne fera plus partie des options proposées dans nos futurs centres de données. Il ne sera pas non plus disponible depuis l'interface de notre nouveau site web. De ce fait, à partir du 1er Avril 2017, il ne vous sera plus possible de créer de nouvelles règles pour Gandi Flex. Le service sera arrêté définitivement au 1er Septembre 2017, vous laissant le temps nécessaire à mettre en place d'une solution alternative.

 

Nous contacterons tous les clients impactés directement par email régulièrement pour rappeler cette échéance. N'hésitez pas à prendre contact avec notre équipe Support si vous avez des questions sur le processus de fin de vie de Gandi Flex.


Page 1 2 311 12 13
Change the news ticker size