Depuis notre dernier point sur les délégations, deux extensions pour lesquelles Google avait déposé sa candidature ont été déléguées au profit d'Amazon, le gouvernement d'Abu Dhabi a vu deux de ses candidatures acceptées, et une extension controversée a finalement été ajoutée à la racine.

 

.YOU et .TALK - 25 mars

Ces deux extensions sont en relations directes avec deux services appartenant à Google : le .you pour Youtube et le .talk pour Google Talk. Il n'est donc pas surprenant que Google ait déposé sa candidature auprès de l'ICANN pour la gestion de ces deux extensions.

Ce qui est plus surprenant, en revanche, c'est que Google a retiré ces deux candidatures en juillet 2014, laissant à Amazon l'exclusivité pour ces extensions. En parallèle, Amazon a retiré ses applications pour les .dev et .drive, au bénéfice de Google, laissant fortement présager d'un arrangement d'ordre privé. Quoi qu'il en soit, les .you et .talk sont désormais déléguées et seront lancées prochainement par Amazon.

 

.ABUDHABI - 6 avril 

L'extension .abudhabi et sa version en caractère arabes ابوظبي. (.xn--mgbca7dzdo) sont des extensions géographiques proposées par le gouvernement d'Abu Dhabi. Elles seront néanmoins maintenues sous un contrôle strict : les enregistrements seront réservés aux seules les agences accreditées par le gouvernement. Officiellement destinées à "compléter les moyens de communication existants", ces extensions seront vraisemblablement vouées à une utilisation plus institutionnelle que les geo TLD classiques.

 

.BABY - 8 avril

La délégation du .baby a donné lieu à d'étonnantes oppositions : la délégation de cette extension, tout comme le .gay, s'est vu objectée par le gouvernement d'Arabie Saoudite pour leur potentielle utilisation à des fins pornographiques. La Communauté Européenne a également soulevé des inquiétudes quant à la délégation de cette extension, prétextant de potentielles incompatibilités avec les lois en vigueur dans l'Union Européenne.

Quoi qu'il en soit, l'extension s'est vue déléguée début avril à Johnson & Johnson, qui évince ainsi 5 autres candidats, dont Google.

 

.网站 - 17 avril

Le .网站, prononcé /wangzhan/ (.xn--5tzm5g) signifie "site internet", et ambitionne de rejoindre les .在线 (“online”) et .中国 (“Chine”) en tête des extensions génériques pour la communauté sinophone. Bien qu'arrivant tardivement sur le marché face à ces deux concurrents, le .网站 a toutes ses chances, le marché des noms de domaine en étant à ses débuts en Chine (qui représente déjà une large portion des domaines enregistrés dans une nouvelle extension).

 

Si le sujet vous intéresse, vous pourrez retrouver la liste de l'ensemble des extensions récemment déléguées sur le site de l’ICANN.

 

Rappel: La délégation de ces nouvelles extensions signifie uniquement qu’un registre s’en est vu confier la gestion, et ne constitue en aucun cas une garantie que l’extension sera disponible prochainement (bien que nous ayons à coeur de vous proposer le plus grand nombre possible de nouvelles extensions).


Mardi 10 mai, à 18h01 (heure de Paris), les nouvelles extensions .IST et .ISTANBUL passent en ouverture générale, avec un tarif de 20,83€ HT/an en grille A. 

 

Amoureux de cette ville, Tour Operator et autres personnes en business, profitez pleinement de ces deux extensions proposées directement par les services officiels de la ville pour un prix plus que correct.

 

Enregistrer un .IST / .ISTANBUL ? :


Titulaire d'un nom de domaine ou d'une marque enregistrée, il peut vous arriver de recevoir des e-mails dont vous doutez de la véracité et/ou de l'origine. L'un prétend, par exemple, que votre domaine est sur le point d'expirer mais n'émane pas de votre Registrar, l'autre s'adresse à vous en votre qualité de CEO et vous informe de l'enregistrement de domaines avec des extensions asiatiques reproduisant vos précieuses marques enregistrées. Vous ne savez alors pas quelle posture adopter entre attentisme, mutisme ou transmission de la correspondance à votre avocat. Il s'agit peut-être d'un cas de slamming, pratique frauduleuse qui revêt des formes diverses. Cet article devrait vous offrir une vision d'ensemble des différents types d'atteintes affublées du terme "slamming", et vous permettre de savoir quelles actions entreprendre lors de la réception de ces sollicitations.

 

1) La notification d'enregistrement de domaines reproduisant des marques à un prix élevé 

Un Registrar tiers vous envoie un e-mail en votre qualité de président de société, vous informant de la réservation de votre marque enregistrée dans des extensions sinophones telles que le .cn, .asia ou .tw. Il argue alors que votre signe distinctif va faire l'objet d'une demande d'enregistrement par un tiers. L'enregistrement ayant attiré son attention, c'est en toute bienveillance que le Registrar, qui n'en est pas un, vous informe de cette potentielle infraction. Forts de cette information, certains titulaires de marques vont répondre à l'e-mail, à la suite de quoi le Registrar proposera l'enregistrement des domaines à des fins défensives à des sommes excédant le prix standard d'enregistrement, et de loin!

Conseil : nous vous recommandons vivement de ne pas répondre lorsque vous recevez ces sollicitations.

 

2) La sollicitation fondée sur des mot-clefs

L'e-mail débute par un message à l'attention du président indiquant l'urgence de l'e-mail. Le procédé utilisé est presque identique à celui décrit plus tôt bien qu'ici il soit fait état de mots-clés génériques, et non de marques enregistrées, qui reproduisent des mots-clefs enregistrés à titre de domaines. Ici encore, le conseil reste le même, s'abstenir de toute réponse qui ne serait source que de sollicitations commerciales proposant des enregistrements à des prix très excessifs comparativement aux prix standards appliqués.

 

3) La notification d'expiration factice

Vous avez pu par le passé recevoir des e-mails vous informant que votre domaine était sur le point d'expirer alors que la date d'expiration vous semblait bien plus lointaine. Le corps de ces sollicitations est toujours identique, l'e-mail prétend que le nom de domaine va expirer, alors qu'en réalité il n'en est rien, et vous invite à donner votre accord pour le renouveler. En signant le document qui vous est présenté, vous ne donnez ni plus ni moins que votre autorisation pour le transfert de votre nom de domaine auprès d'un tiers peu scrupuleux.

Conseil : lors de la réception de ces sollicitations, pensez à effectuer un simple whois de votre domaine afin de constater une différence entre cette notification et la réalité reflétée par les bases de données. Si la date d'expiration n'est pas correcte et si, en sus, vous ne trouvez trace de la notification d'expiration dans votre interface Gandi, vous pouvez présager que l'e-mail n'est pas authentique. N'oubliez pas qu'il est possible, en mesure défensive, d'activer le blocage contre les transferts depuis votre compte Gandi, ainsi que la restriction d'IP et le double facteur d'authentification.

 

En conclusion, nous vous recommandons de porter attention aux en-têtes des e-mails que vous recevez et de vérifier la présence des notifications dans votre interface d'administration afin de vous prémunir contre ces sollicitations commerciales délétères. En cas de doutes, n'hésitez pas à contacter notre service clients qui vous aidera à vérifier la véracité de ces rappels. 


ImageMagick a annoncé une faille de sécurité, CVE-2016-3714 (lien en anglais), qui pourrait permettre à des utilisateurs mal-intentionnés d'éxecuter des commandes à distance à travers des noms de fichiers spécialement conçus pour ce faire.

Nous avons mis à jour les instances Simple Hosting avec la routine officielle pour protégér les sites web de nos clients. Si vous êtes utilisateur d'ImageMagick, assurez-vous de redémarrer vos instances à partir du 4 Mai 2016 à 18h00 pour que la routine soit prise en compte.

Vous pouvez redémarrer vos instances à partir du site web de Gandi ou depuis la ligne de commandes avec Gandi CLI : $ gandi paas restart {nom_de_l'instance}

N'hésitez pas à contacter le Support en cas de souci, ou si vous avez des questions concernant ce sujet.


Beaucoup de clients ont été séduits par la nouvelle extension en devenir : .GAME et le buzz était au rendez-vous.

 

La phase de Sunrise (v1.0) a donc été annoncée puis lancée le 6 août 2015.

Durant cette phase, où le domaine pouvait être enregistré pour 290,86€ HT et où l'on annonçait qu'il n'y aurait pas de Landrush, nous communiquions également les tarifs pour l'ouverture générale, avec un prix à 39,64€ HT/an pour une ouverture prévu le 7 octobre... 2015 aussi.

Et là, c'est le drame© !

Le registre stoppe son lancement, mais ne communique rien de plus aux registrars ayant commencé la commercialisation de l'extension. Relance après relance, le mur du silence s'épaissit. Et enfin, après plusieurs mois de cette maçonnerie deconstructive, le coup d'éclat :

Le registre, Uniregistry pour ne pas le citer, nous dévoile son nouveau plan de conquête mondiale : une nouvelle phase de Sunrise (v2.0), finalement une petite Landrush aussi et enfin une ouverture générale, prévue le 24 mai prochain. Évidemment, vous vous doutez de la suite, il n'y a pas que les dates qui ont changé : les tarifs aussi !

Donc, pour plus de clarté, voici, pour chaque phase, le nouveau tarif (grille A) en vigueur :

  • Sunrise (du 03/05 au 16/05) : 536,31€ HT
  • Landrush (du 23/05 au 24/05 uniquement chez Gandi) : 2545,56€ HT
  • Ouverture générale (le 24/05 à 18h00 heure française) : 313,06€ HT/an


Si vous aviez initié une commande l'année dernière, vous avez dû recevoir un email du support vous demandant si vous souhaitiez maintenir celle-ci en complétant la somme ou si vous souhaitiez l'abandonner et être remboursé. Si ce n'est pas le cas, contactez le support, mais par défaut, les commandes sans confirmation seront supprimées.

Sachez également que le registre positionne son extension comme une extension Premium (on l'aura compris) notamment sur le marché des jeux vidéo et réserve donc un tarif particulier à un certain nombre de termes en rapport (50 000, quand même). Ceux-ci bénéficieront alors d'un tarif encore plus premium, avec un prix d'enregistrement de 1837,16€ HT, à remettre sur la table pour chaque renouvellement.

Vous souhaitez savoir si votre domaine fait partie des 50 000 gagnants de la loterie d'Uniregistry ? Entrez-le ci-dessous :

.GAME



Enfin, sachez que 300 autres termes ont été classés comme "Réservés" et ne seront donc pas enregistrables.

Nous sommes navrés pour le traitement "spécial" qu'aura reçu cette extension et j'espère que vous comprenez bien que ce n'est pas du fait de la volonté de Gandi.

.GAME OVER.


Dans la news d'annonce de la sortie du .MOM chez Gandi, nous vous annoncions que le .MOM sortait en ouverture générale le 26 avril. Il n'en est rien, finalement.

La date de l'ouverture générale est fixée (définitivement cette fois, on l'espère) au 03 mai prochain, à 18h00 (heure française).

 

Mais, attention : avec un prix promotionnel de 1,00€ HT pour toute création sur une année, jusqu'au 06 mai, même heure !

Ensuite, l'extension reprendra son tarif habituel, à savoir 43,06€ HT/an.

La super bonne nouvelle, c'est que vous pouvez DÉJÀ pré-enregistrer votre .MOM à ce tarif (1,00€) et qu'il sera alors présenté le jour de l'ouverture, de façon automatique.

 

Enregistrer un .MOM ? :

.MOM

Ce n'est pas courant, mais cela arrive : un registre décide parfois de baisser les tarifs de son extension et nous en faisons alors profiter nos clients.

 

Cette fois-ci, c'est Verisign, le registre du .CC, extension géographique des Îles Cocos, appartenant à l'Australie, qui nous permet donc de diviser nos tarifs par deux.

En conséquence, à partir du 1er mai (en temps UTC), l'enregistrement et le renouvellement d'un .CC, en grille A, sera de 13,00€ HT/an contre les 26,00€ HT/an précédents.

 

Enregistrer un .CC ? :

.CC

Le P.A.F. (Programme Amour et Famille) de Gandi a encore frappé !

Avec cette promotion sur le .FAMILY, du 1er mai au 30 juin inclus (en temps UTC), vous permettant d'acquérir un domaine au doux prix de 7,50€ HT ai lieu de 25,96€ HT/an en grille A normalement, c'est une ode à la fête des familles pour ces mois qui rassemblent les fêtes des mères, pères et grand-mères.

Oh, oh, ce sera le bonheur ! 

 

Enregistrer un .FAMILY ? :

.FAMILY

Si vous êtes du métier ou que votre passion se trouve dans le design, c'est le moment de faire main basse sur cette opportunité d'exposition au web !

Du 1er mai au 15 juin inclus (en temps UTC), la création de domaines en .DESIGN sur une année sera facturée à moitié prix, soit 25,99€ HT au lieu de 51,97€ HT/an en grille A.

 

Enregistrer un .DESIGN ? :

.DESIGN

Nous sommes heureux d'annoncer la disponibilité d'Ubuntu 16.04 LTS (Xenial Xerus) sur Gandi Cloud.

 

Nouvelles fonctionnalités

Xenial Xerus utilise systemd pour le processus de démarrage (init) et inclue de nombreuses nouvelles fonctionnalités dont Snap, un nouveau format de packaging d'applications en plus du traditionnel .deb. Beaucoup de logiciels ont aussi été mis-à-jour dans cette version, tels que PHP 7, MySQL 5.7 ou docker 1.10.

Consultez l'annonce officielle pour en savoir plus sur Ubuntu 16.04 LTS (en anglais) :

https://wiki.ubuntu.com/XenialXerus/ReleaseNotes

 

Création de serveur

Vous pouvez créer un serveur avec Ubuntu 16.04 LTS sur nos 3 datacenters depuis le site web, Gandi CLI ou l'API.

Avec Gandi CLI, par exemple, utilisez la commande suivante dans votre terminal pour créer un serveur :


  $ gandi vm create --image "Ubuntu 16.04 64 bits LTS (HVM)" --hostname "xenial" --datacenter LU-BI1

Pour mettre à jour un système Ubuntu existant, veuillez consultez la documentation officielle d'Ubuntu (en anglais).

Si votre système existant est géré par notre plateforme Xen, nous vous recommandons de consulter notre documentation pour apprendre à migrer vers la plateforme HVM avant la mise à jour.

 

Kernel par défaut et support de Docker

Les serveurs Ubuntu 16.04 utilisent le noyau Linux 4.4 distribué par Ubuntu, au lieu des kernels gérés par Gandi. Votre serveur démarrera avec la version "low latency" (basse latence) du noyau préparée par Ubuntu. La plateforme utilise "grub" pour démarrer le noyau pré-installé dans l'image. La méthode de démarrage grub est une fonctionnalité de notre plateforme HVM.

Par conséquent, Ubuntu 16.04 LTS est la nouvelle image par défaut pour la création d'hôtes Docker avec Docker Machine, et l'image recommandée pour l'usage de Docker sur notre plateforme.

Vous pouvez d'ores et déjà créer un hôte Docker avec le plugin docker-machine-gandi.

N'hésitez pas à contacter le Support en cas de difficultés. Vous pourrez également retrouver l'équipe Gandi et d'autres clients sur notre channel IRC : #gandi sur irc.freenode.net.


Page   1 2 313 14 15111 112 113
Change the news ticker size