Hébergement de site web gratuit

Hébergement gratuit : est-ce une bonne idée ?

Quand on se lance dans la construction d'un site web, on ne sait pas avec certitude jusqu'où va aller cette aventure, et on ne souhaite qu'une chose : minimiser les risques et l'investissement. C'est donc dans cette optique que le choix d'un hébergement gratuit pour son site web peut séduire, au moins à titre provisoire ou pour tester une idée. Mais nous allons le voir, l'hébergement gratuit ne se fait pas sans contrainte et ces limites, diverses selon les opérateurs proposant ces dispositifs, peuvent finalement vous coûter plus cher en investissement personnel et en travail que le coût d'un hébergement simple, adapté à vos besoins.

Quelles sont les offres d' hébergement web gratuit ?

Vous utilisez très certainement Internet depuis assez longtemps pour savoir qu'il y a peu de chance qu'un service gratuit, notamment en ce qui concerne l'hébergement web, est rarement gratuit sans contrepartie. Avant donc de lancer son site web sur ce genre de plateforme, il convient donc de comprendre ce qu'est son modèle d'affaire, et donc ce qu'elle attend de vous en échange d'un peu d'espace disque et de bande passante.

  • La plateforme de blogging

    Héritier des services de blogging tels que MySpace ou Friendster, ce dispositif a le mérite d'être transparent : votre contenu est hébergé au sein d'un gigantesque site sur lequel vous avez votre espace, mais qui n'est pas à vous : vous n'en êtes que le locataire dépendant du bon vouloir de votre propriétaire pour bénéficier d'améliorations ou de mises à jour. Si vous optez pour la solution gratuite de Wordpress.com, c'est exactement dans ce cadre que vous pourrez héberger vos pages.

  • La version d'essai

    Cette offre d'essai peuvent être limitées dans le temps, ou coexister durablement avec des solutions payantes. Il est très probable, si l'hébergeur a bien travaillé, que vous soyez à court ou moyen terme suffisamment irrité par les limitations de cette offre gratuite pour prendre en considération la version payante.

Les limites de l’ hébergement de site web gratuit

Parmi les solutions gratuites que vous pourrez trouver, beaucoup afficheront des limites sur la capacité de votre site à diffuser largement du contenu à vos visiteurs. Ces limites peuvent concerner :

Des performances limitées

  • L’espace alloué à vos données sur le serveur

La capacité de stockage autorisée est souvent bridée, à 500 Mo pour plusieurs plan gratuit d'hébergement (à comparer avec les dizaines de Go d'espace disque proposés par les offres payantes basiques). Cette solution d’hébergement web gratuit implique que vous soyez capable de dimensionner votre projet et de proscrire de vos données les éléments multimédias ou la multitude d’articles qu’exigerait par exemple une boutique en ligne.

Ces limitations de données stockées dans votre plan d' hébergement web gratuit ne sont pas théoriques et peuvent très concrètement constituer une barrière au développement de votre projet.

  • La bande passante limitée

Autre limitation technique : la bande passante, qui mesure des données envoyées mensuellement à l'ensemble de vos visiteurs. En parcourant les offres d'hébergement gratuit, vous constaterez que cette valeur plafonne à des niveaux très différents, entre 500Mo et 6Go.

Une offre payante comme celle de Gandi par exemple ne fixe pas ce genre de limite, et s'assure seulement, quand ce trafic atteint plusieurs milliers de Go, qu'il n'y a pas d'utilisation abusive des services liés à une anomalie.

Des contraintes d'accessibilité et de sécurité

  • Un nom de domaine qui ne vous convient pas forcément

Quel que soit votre projet de site web, il ne se prendra réellement forme que lorsque votre contenu sera disponible pour tous à une adresse donnée. Or, l'hébergement gratuit n'implique pas la possibilité d'avoir un nom de domaine gratuit. Certaines solutions d'hébergement web gratuit n'offrent que la possibilité de nommer un sous-domaine de la forme "votresiteweb.hebergeurgratuit.com". Vous ne pourrez pas, non plus, utiliser les adresses e-mail liées à ce nom de domaine. Si il existe la possibilité que votre site web se professionnalise, un tel nom de domaine sera nécessairement un handicap.

  • L'absence de certitude sur la sécurité

Le rôle d'un hébergeur est aussi de garantir la sécurité de vos contenus et de vos données sensibles. Il est en effet peu probable que votre service d'hébergement gratuit propose une connexion à double facteurs d'authentification ou des mises à jour régulières de PHP notamment.

L'hébergement payant permet en revanche d'exiger une plus grande transparence sur la localisation des serveurs qui accueillent votre site web.

Le vrai risque avec des plateformes d'hébergement web c'est qu'elles ne sont pas liées contractuellement avec vous et donc peuvent, tout aussi subitement, cesser leur activité sans prendre de dispositions à l'égard des sites hébergés sur leurs serveurs. Dans cette situation, vous pourriez également déplorer l'absence d'un support technique, rarement mis à disposition d'utilisateurs d'un service gratuit.

Le contrôle des annonces publicitaires

  • La diffusion de publicités

Une autre contrainte, de certaines solutions d' hébergement web gratuit est l’affichage d’annonces publicitaires permettant à votre hébergeur “gratuit” de monétiser le trafic que vous allez créer. Ces affichages risquent de détériorer l’expérience des utilisateurs, et vous serez dans l’incapacité de filtrer les annonceurs ou l’aspect des encarts publicitaires imposés.

Certaines solutions d'hébergement web gratuites s'accompagnent de publicités uniquement dans votre dashboard, non visibles par les visiteurs du site web. Mais ces solutions s'accompagnent généralement d'autres formes de limitations.

  • L’impossibilité de monétiser ses pages web

Les meilleurs hébergement web gratuit vous épargneront la diffusion de publicité à leur profit, mais peu, pour ne pas dire aucun, ne vous permettra de mettre en place des solutions de monétisation de vos sites web telles que Google Adsense, Media.net ou PropellerAds. La rentabilité potentielle de votre site web est une chose à laquelle penser en amont : si votre projet se développe suffisamment pour que vous souhaitez en tirer un revenu et pouvoir vous y consacrer encore davantage, vous vous heurterez à cette limite.

Tableau comparatif : Hébergements web gratuits VS Hébergements payants

2 mois offerts
Avec des limitations

Hébergements web gratuits

Recommandé

Hébergement Web Gandi

9,52 $ /mois
Espace disque disponible
Espace disque disponible

souvent limité à 300Mo, 500Mo ou 1 Go

Espace disque disponible

20 Go

Bande passante
Bande passante

Peut afficher une limite entre 500 mo d'espace disque et 6 Go

Bande passante

Pas de limite

Nom de domaine
Nom de domaine

Souvent un des sous-domaines de l'hébergeur

Nom de domaine

Possibilité de lier le nom de domaine dont vous disposez ou un domaine gratuit inclus

Affichage de publicités
Affichage de publicités

Oui

Sur votre site ou votre tableau de bord

Affichage de publicités
Non
Monétisation
Monétisation
Non
Monétisation

Oui

Si vous le souhaitez

Boites e-mail
Boites e-mail
Non
Boites e-mail

2 boites mail de 3 Go (liées au nom de domaine)

Services support
Services support
Non
Services support
Oui
Outil gratuit de conception de site
Outil gratuit de conception de site

Oui

Mais pas possible d'exporter votre code ailleurs

Outil gratuit de conception de site

Oui

Vous êtes propriétaire de votre code et pouvez le déplacer à tout moment sur une autre plateforme

Paramètres de prix Prix pour Canada, taxes exclues, en $ (CAD)

Dans quelle situation se tourner vers un hébergeur web gratuit ?

Nous l'avons vu, la solution de l'hébergement web gratuit est difficilement compatible avec beaucoup de projets de sites web. Parmi les raisons qui pourraient vous encourager à opter, malgré tout, pour ce type d'hébergement, il y a ces cas de figure :

Développer un projet personnel

Dans ce optique, effectivement, vous devriez pouvoir composer avec les limitations imposées par la plupart des solutions d' hébergement web gratuit. Prenez toutefois bien soin de bien comprendre ces contraintes, notamment si votre projet consiste à vous former au développement de sites web : beaucoup de leviers vous échapperont et une grande partie de l'expérience de création et de gestion d'un site web vous manqueront.

Effectuer des tests

Vous pourriez envisager de vous tourner vers une solution d' hébergement web gratuit pour tester des éléments de votre site web, que ce soit des thèmes ou des plugins. Dans cette situation, les limites imposées par ces modèles d'hébergement web ne seront certainement plus un problème. Néanmoins, vous pourriez aussi vous orienter vers un outil de développement local et ne plus avoir à vous soucier de la question de l' hébergement web ou du nom de domaine.

"Ca ne coûte rien d'essayer"

Il peut être tentant de développer des sites web avec un hébergement gratuit en se disant qu'en cas d'échec, le coût sera nul. L'investissement en temps et en énergie que vous aurez consacré à ces sites sera en revanche en grande partie perdu si vous réalisez à un stade du développement de votre projet que cette solution n'est pas adaptée et qu'il faut se tourner vers une solution payante. Vous pourriez dans cette situation être captif de votre hébergeur et être contraint de vous tourner vers son offre payante ou devoir repartir à zéro pour reconstruire votre site web et la communauté de vos lecteurs. “Si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit.” dit l'adage, cela peut être particulièrement vrai quand on parle de l'hébergement web gratuit.

FAQ / Questions fréquentes

L'hébergement le plus adapté à votre site web doit répondre à une liste de critères importants :

  • il doit être fiable : si votre site web n'est pas joignable, même pendant une courte période de temps, vous envoyez un signal très négatif à vos visiteurs et aux moteurs de recherche. Assurez-vous de vous adresser à un service d'hébergement disposant de suffisamment de clients, depuis assez longtemps, avec des serveurs dont la localisation est identifiée pour être sûr de pouvoir compter sur lui durablement.
  • il doit répondre aux besoins techniques de votre site : pour l'achat d'un ordinateur comme pour l'hébergement web, vous comparez l'espace disque, la vitesse du processeur à disposition pour des gammes de prix similaires. Ce sont ces caractéristiques techniques qui vous permettront d'envisager sereinement le développement de votre site web, que ce soit un blog, un site vitrine ou une boutique en ligne qui devront faire appel à des bases de données mysql différentes.
  • il doit disposer d'un service de support performant si, pour une raison ou pour une autre, l'un des critères précédents venait à faire défaut. Assurez-vous de toujours avoir un interlocuteur à l'écoute avant même de vous lancer.

Avec une taille moyenne par page d'environ 2Mo :

  • Pour 100 pages sur votre site Web, l'espace requis sur le serveur Web serait de 200 Mo
  • Pour 500 pages sur votre site Web, l'espace requis sur le serveur Web serait de 1 Go
  • Pour 1 000 pages sur votre site Web, l'espace requis sur le serveur Web serait de 2 Go
  • Pour 2 000 pages sur votre site Web, l'espace requis sur le serveur Web serait de 4 Go

Ce tableau ne compte que les pages que vous allez publier mais ne tient pas compte de l’espace nécessaire pour votre CMS, si vous comptez par exemple utiliser Wordpress : 30,8 Mo pour le noyau de Wordpress, une base de données dont la taille sera liée au nombre de vos pages (et qui peut monter à plusieurs centaines de Mo pour certaines bases de données mysql) , entre 1 à 10 Mo pour chaque thème, entre 50 et 100 Mo pour les plugins.

Pensez également que vos pages intégreront très certainement des fichiers multimédia. Vous pouvez certes héberger vos vidéos sur Youtube ou Dailymotion et les intégrer sur vos pages, mais vous pourrez difficilement vous passer d’images, qui prendront énormément d’espace disque. Notons par ailleurs que certains hébergeurs gratuits imposent une limite sur la taille de chaque fichier, ce qui contraint encore un peu plus le spectre des possibilités qui vous sont offertes pour développer un projet en ligne.

Une fois que vous avez défini votre ligne éditoriale et choisi un rythme de publication, il faut choisir la solution la plus adaptée pour diffuser les articles de votre blog dans le monde entier.

Vous pouvez faire le choix de coder vous même votre blog et garder la maîtrise complète de votre site et de votre base de données. Mais vous pouvez aussi vous concentrer sur votre contenu en optant pour une solution d'hébergement pour blog incluant et installant automatiquement Wordpress, avec 20Go de stockage, 2 adresses e-mail au nom de votre blog, un nom de domaine gratuit et un certificat ssl gratuit.

Vous avez déjà défini le nom de votre marque, vous avez établi un catalogue de l'ensemble de vos produits, il vous faut désormais une solution technique pour permettre à vos potentiels clients de trouver vos produits. Cette solution d'hébergement e-commerce devra lier votre adresse web personnalisée à votre boutique, vous mettre à disposition des adresses mails professionnelles et vous permettre de gérer votre catalogue grâce à un outil adapté.

Vous aurez donc le choix entre la boutique proposée par Wordpress, via l'extension WooCommerce, la boutique construite avec le CMS Prestashop, moins abordable mais mieux adaptée aux gros catalogue, ou une boutique que vous coderez vous même, à votre guise, mais au prix d'un investissement en temps et en travail considérable.

La solution de la boutique WordPress peut être envisagée avec un hébergement de base, 20Go de stockage, deux adresses e-mail, un certificat SSL gratuit et l'installation automatique. Pour la solution Prestashop, il est conseillé de s'orienté vers une solution plus robuste, dotée des mêmes caractéristiques et de 50Go d'espace disque, jusqu'à 5 sites web et l'accès aux comptes ftp.

De nombreux hébergeurs gratuits proposent un type d'hébergement appelé "hébergement mutualisé". Habituellement, le plan d'hébergement Web partagé est le plan d'hébergement Web le plus abordable proposé par un hébergeur. Avec ce type d'hébergement, les ressources sont "partagées" entre plusieurs clients. Les ressources partagées peuvent inclure le stockage des données, la puissance de traitement et le réseau. Cela signifie que l'hébergement partagé peut souvent signifier que lorsque d'autres sites sur le même service d'hébergement partagé connaissent des pics de trafic ou utilisent des ressources sur un serveur, cela peut avoir un impact sur les autres sites Web hébergés sur la même instance d'hébergement partagé.

L'infrastructure d'hébergement de Gandi est construite différemment de l'hébergement partagé typique décrit ci-dessus. Notre service d'hébergement premium se compose d'instances complètement isolées, avec leurs propres ressources allouées, ce qui signifie que vous pouvez avoir les avantages de l'hébergement mutualisé (en particulier l'abordabilité) sans les inconvénients.

Obtenir de l'aide

News et Promotions

Tout voir

Abonnez-vous à la gazette de l'hébergement Gandi

Un email par mois. Les dernières tendances en matière d'hébergement, les nouvelles fonctionnalités et les actualités du marché de l'hébergement. Pas de spam. Pas de partage de données. Seulement des trucs de nerd.

Inscription invalide

Email de confirmation envoyé

Discutez avec nous

L'outil de discussion nécessite d'accepter des cookies.

L'outil de discussion nécessite des cookies pour fonctionner correctement. Vous pouvez visualiser le détail des cookies utilisés dans notre politique de confidentialité et d'utilisation des cookies.

Merci de les accepter pour continuer ou utilisez le formulaire de contact si vous préférez les refuser.